Jump to content

Recommended Posts

LIEN VERS TOUS LES "MORCEAUX" DE CETTE ITW DONNEE A GOLD FM  (09/06/2020)

https://www.girondins33.com/vente-des-girondins-fcgb

 

Citation

Bruno Fievet : "Je serai dans la boucle jusqu'à ce que ce soit signé"

Encore via GOLD FM, c'est Bruno Fievet, le candidat au rachat des Girondins de Bordeaux à King Street, qui s'exprime. Doutant fortement que KS reste longtemps aux manettes du FCGB, mais restant très prudent sur la suite immédiate des évènements, ce grand supporter des Marine et Blanc, homme d'affaire français basé en Suisse, répète ne pas douter des investisseurs qu'il a fédérés (tour de table à 180 - 190 M€) et réaffirme être prêt à aller au bout quand cela sera possible :

"Les gens que j'ai réunis ont toujours envie d'investir, oui, que ce soit dans six mois, un an ou deux ans. Cette crise sanitaire et économique du coronavirus a, finalement, eu très peu d'impact sur certaines grandes familles, au niveau financier, car ils ont beaucoup d'argent et veulent en mettre un peu dans les Girondins. Il y a eu des pertes de 15-20% sur des portefeuilles, mais en mai elles ont été rattrapées, et juin est aussi pour l'instant assez exceptionnel en termes d'investissements. Donc, pas de pertes de ce côté-là. De nouvelles personnes sont même venues se greffer au projet pour le consolider. Ma médiatisation a donc peut-être servi à ça, car des gens se disent que je suis bien, qu'ils ont envie d'aller avec moi, de faire un bout de chemin. Des investisseurs m'ont dit avoir envie d'investir dans les Girondins seulement si c'est moi à leur tête, car ils croient en mon projet sans avoir envie d'aller avec un autre. J'ai une vision à long terme, sportif, sur la grandeur de la région Nouvelle-Aquitaine, alors j'essaye de porter ça. (...) En tout cas, moi - ceux qui me connaissent savent que je suis un chef d'entreprise, un pitbull qui ne lâche rien -, je reste positionné et je serai présent dans la boucle jusqu'à ce que ce soit signé, tant qu'il y aura de l'espoir.

Après, je ne crois pas que King Street soit vendeur aujourd'hui, mais plutôt en 2021, et je pense que King Street se penche sur la meilleure façon d'habiller la mariée, actuellement au plus mal, jusqu'à une vente... Mais on entend plein de choses - tout et son contraire (rire) -, et tout peut capoter à la dernière minute. Le président Frédéric Longuépée dit que le club n'est pas à vendre, mais on lit que King Street négocie avec des Américains... Mais le seul avis de King Street ne fera pas tout, car je pense que les politiques ne feront pas la même erreur qu'il y a deux ans, en étant cette fois très attentifs sur le projet, donc ceux qui vont venir vont devoir présenter un vrai projet sportif, sinon je ne pense pas que le maire, que ce soit Monsieur Hurmic ou Monsieur Florian, donnera son accord pour une vente.

ruqn.png

Aujourd'hui, il ne faut pas vouloir faire le modèle d'avant. vu l'équipe, n'essayez pas d'aller vendre les Girondins en Chine... La 'marque' Girondins de Bordeaux, elle ne peut pas marcher si l'équipe ne fonctionne pas à l’international. Maintenant, ce doit complètement être le sportif avant le business. D'ailleurs, n'importe quel investisseur qui viendrait aux Girondins, aujourd'hui, il serait d'abord confronté à deux années de pertes. Fatalement... Il y a quand même eu des contrats signés, que ce soit au niveau du sportif ou au niveau des salariés... On a 300 salariés, alors qu’un club comme Rennes en a 160. Les 300 salariés aux Girondins, ce n’est pas réaliste pour une PME ; encore une fois. Mais ça, c'est car on a voulu mettre la charrue avant les bœufs, on a voulu essayer de vendre de la marque Girondins, avant même d’avoir l’équipe. Donc d’abord, il faut restructurer le sportif, le club, quitte à avoir de la perte, pour que dans deux-trois ans on commence à regagner de nombreux matches. Ce que je veux dire là, c'est qu’on sait très bien qu’on ne pourra pas jouer l’Europe dans les deux prochaines saisons. Ou alors, il faut un investisseur type qatari, qui arrive, qui couvre toutes les dettes et met 500 M€ sur la table pour acheter de très grands joueurs. Mais, en étant réaliste, Bordeaux n’est pas Paris, donc l’attrait de Bordeaux n’est pas le même que celui d’une capitale. Et croyez-moi que, moi qui suis Bordelais, ça me fait mal de dire ça. Mais bon, voilà, on sait que l’attrait des grandes fortunes va plus vers les capitales, parce qu’elles peuvent y développer du business. Alors qu'à Bordeaux, c’est plus difficile de développer du business."

SOURCE G33

Citation

Bruno Fievet : "Le FCGB peut valoir 70 M€, mais avec une dette acceptable"

Répondant à Gold FM, le candidat pour reprendre les Girondins de Bordeaux à King Street, Bruno Fievet, qui imagine plus une vente possible dans quelques mois (en 2021), a du mal à définir à quel prix cela pourra se faire. Pour lui, tout dépend de King Street - qu'il ne voit pas rester très longtemps - et de ce que le fonds d'investissement américain possédant le club va pouvoir faire dans les prochains mois...

"Aujourd'hui, King Street, on n'a aucune idée de ce qu'ils veulent en termes de revenus. Pour moi, King Street n'est même pas vendeur du club aujourd'hui. La raison, c'est que, entre guillemets, ils doivent habiller la mariée. Pour cela, il faut améliorer des comptes qui sont aujourd'hui au plus bas ou avoir l'exploitation du stade. Donc j'imagine plus une vente possible en 2021, quand l'accord avec SBA pour le stade aura été trouvé. Aussi, à ce moment-là, King Street aura touché les premiers droits TV de la nouvelle conjoncture à 1 milliard. Après, attention, car c'est pernicieux, vu que pour toucher plus de droits TV il faut une équipe bien classée. Mais, actuellement, vu le climat et l'équipe, je ne vois pas Bordeaux 6ème, alors que c'est sans doute un classement qui était visé par King Street, vu qu'en plus c'est celui des deux dernières saisons sous M6, avec Stéphane Martin comme président. Pour les Girondins, être entre 4 et 7èmes pour toucher des droits TV intéressants, je pense que c'est l'objectif ; mais pour ça... Il faut que des décisions soient prises, rapidement. Frédéric Longuépée, quand il parle, ça ne m'incite pas à penser que la saison prochaine sera meilleure. Pour moi, j'ai entendu le sketch de Coluche sur les technocrates : 'Expliquez-moi de quoi vous avez besoin, je vous explique comme vous en passer'. Longuépée dit quand même que le coach Paulo Sousa veut des joueurs, mais qu'il lui explique comment faire mieux avec ceux qu'il a déjà. Cet été, dans un climat très complexe, on ne va pas recruter de joueurs, mais plutôt en perde... Alors je ne vois pas l'équipe performer. Mais pourtant, entre l'accord avec SBA pour l'exploitation du stade et avoir de meilleurs résultats sportifs pour toucher plus de droits TV, ce sont les deux seuls ingrédients que je vois afin que King Street puisse revendre le club à un prix acceptable.

Combien valent les Girondins actuels ? Déjà, je pense qu'ils ont été achetés 70 M€ et pas 100 M€, car M6 a pris 30 M€ sur la vente de Malcom afin que les repreneurs américains n'aient pas à sortir cet argent. Pour moi, donc, si King Street veut faire une opération blanche, il faudrait vendre le club 70 M€. Sauf que, le problème, c'est qu'il y a un grosse dette. Les Girondins, ça peut encore valoir 70 M€, mais avec une dette qui soit ramenée à quelque chose d'acceptable. Aujourd'hui, je n'ai pas encore vu les comptes, donc je ne peux pas dire si la dette est acceptable ou non, mais en discutant on pourrait voir ça. Alors on est dans l'attente. En tout cas, 70 M€ pour les Girondins ça ne me choquerait pas, mais dans une situation financière correcte. Après, si le club a des résultats plus cohérents sportivement et signe avec SBA pour exploiter le stade, il peut valoir 100 - 120 M€, et ce n'est pas un problème. C'est comme une maison en fait : vous préférez acheter une baraque en ruines où vous savez qu'il y a plein de travaux à faire ou une maison déjà bien, pour s'installer ? Personnellement, je préférerais racheter le club plus cher mais bien installé, avec un climat plus apaisé, des résultats, des bons droits TV... Ce serait un cercle vertueux. Acheter à très bas prix, s'il faut sortir énormément de millions ensuite pour reconstruire, c'est presque le plus compliqué, donc ce n'est ni dans l'intérêt de King Street ni dans celui d'un investisseur de racheter le club trop bas."

SOURCE G33

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas optimiste concernant la vente du club par KS. J'ai l'impression que les américains fonctionnent comme les membres du gouvernement actuel: ils prennent seuls des décisions, en étant complètement "hors-sol", et sans jamais tenir compte des protestations (notamment celles des gens qui sont sur le terrain). En fait, du point de vue des américains, ceux qui protestent contre leur stratégie n'ont tout simplement pas compris quel était le message... Donc, ils vont continuer à abîmer le club jusqu'au bout... Mon seul espoir réside dans le fait que les américains pourraient craindre de voir leur notoriété salie, et de ce fait,  ils soient poussés à quitter le club, mais je crois que nous sommes malheureusement loin de cette situation.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

KS a achete les girondins comme t'achete un vieil immeuble de squatters a Paris : L'important c'est le terrain, le reste c'est du benef. Donc que les supp, la mairie, le roi de France ou l'eveque de Chartres soient pas contents, ils s'en branlent. Que les resultats financiers soient mauvais bahhh ppff okay. Ils ont probablement marie les girondins dans un montage financier avec une autre boite dans leur holding pour utiliser les pertes des gigis pour eviter de payer des impots sur les benefs sur d'autres. Et en attendant, le club prend "mecaniquement" de la valeur

DaGrosa leur avait probablement vendu qu'il arriverait a faire pleuvoir des millions, mais c'etait probablement du "benef" a ce stade. Probleme c'est parti en cacahuete et ils ont appele Longuepee en disant : "bon t'avais raison l'autre c'est un clown, donc nous on veut CA donc tu vas faire CA, ok ?" "chef oui chef"

et depuis, Longuepee fait comme le monsieur il a dit - sauf qu'avec sa com de merde ca passe pas donc KS va probablement devoir le tej pour eviter la trop grosse crise. Car le seul risque, c'est de voir le club bascule en ligue 2.

Pour la revente, comme Fievet l'a dit : une fois que les droits TV et le stade sera negocie. Comme quand t'achetes une baraque sur une ligne de tram en construction, tu vends apres au plus offrant. le seul truc qui pourrait accelerer c'est si y'a un besoin de fraiche du cote de KS pour faire des investissements d'opportunite lie au coronavirus. Mais difficile de prevoir ca...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×