Jump to content
DENBOER

[Président] Stéphane MARTIN

Recommended Posts

Premier sujet délicat à gérer pour le nouveau président : sujet très mal géré, aucune communication puis communiqué après coup irrespectueux pour ce type de joueur ! Tu veux pas le garder ok  mais tu expliques, tu communiques et tu permets de rendre hommage a cet immense joueur !

Bravo monsieur Martin, 1ere casserole !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Immense joueur, carrément? Ramé c'est quoi alors, un Mécha-joueur?

Je garde un bon souvenir sportif du joueur (encore que son arrivée coincide à son corps défendant avec la chute sportive du club) mais je n'oublie pas qu'il a geint dans la presse en début d'année au risque de déstabiliser Prior (qui n'a pas besoin de ça) et le coach nouvel arrivant, et qu'auparavant le groupe avait demandé à ce qu'il abandonne le capitanat.

 On aurait pu lui faire un semblant d'hommage un peu niais et hypocrite, pourquoi pas, mais les types nous rappellent assez lors de leurs transferts et prolongations que ce métier est un business pour jouer la vierge effarouchée quand la roue tourne. 

Au final SI (j'insiste sur le SI) Costil nous rejoint gratos, on pourra dire au contraire que a gestion de Martin loin du paternalisme à la JLT a permis de remplacer un gardien déclinant par un autre à zéro euro. J'échange sans problème l'ancienne méthodo contre une nouvelle qui responsabilise davantage les joueurs en rappelant leur statut de footballeur de haut niveau plutôt que de starlette locale à qui des choses sont dues, c'est juste dommage que Menez, Plasil, Rolan et d'autres que j'oublie passent à travers les gouttes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais ya le business Ogu et ya l'affect de l'autre. Tu peux lui dire que tu te sépares de lui car sportivement tu te retrouves mieux avec quelqu'un d'autre mais le faire correctement. Le foot c'est du plaisir des sentiments, après si t'as envie de vivre le foot comme un banquier tu peux mais perso une passion c'est pas que de l'argent, c'est des histoires et donc des hommes. Carass a été irréprochable, il a un super état d'esprit et il y a une vrai relation entre les supporters aux stades et lui et ça c'est pas rien. 8 années ça mérite au moins le respect d'un vrai départ.

Share this post


Link to post
Share on other sites

perso, le depart de carasso ca fait bien longtemps que je l'ai acté. 

Et vu que je pense pas être plus intelligent que les ultras, je pense qu'ils devaient s'en douter aussi...

 

Autrement dit, dans cette histoire je ne vois que des tords. 

Tord du president bien sur, qui confirme que la finance et le relationnel, ca fait 2. 

tord pour les ultras, qui pouvaient bien se douter que carrasso n'allait sans doute pas être là, i cet hommage était si important pour eux ils pouvaient se renseigner, voir anticiper, bref c'est facile de raler après coup pour un truc super prévisible. 

tord pour carrasso, parce que sa lettre est vraiment, vraiment, vraiment à chier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Stéphane Martin : «Être les premiers des moins riches»

Le président de Bordeaux reconnaît les limites actuelles de son club, qui se fixera les mêmes objectifs la saison prochaine que cette année.

 

Stéphane Martin concède bien quelques regrets de ne pas avoir vu son équipe « accrocher la quatrième place » ou qu'elle ait manqué son quart de finale de Coupe de France face à Angers (1-2, le 5 avril), mais le président précise que, compte tenu des moyens des Girondins : « Ce n'est déjà pas si mal d'être sixième. » Un constat qui ne devrait pas changer « en l'état actuel » du club.

« Quel bilan faites-vous de vos trois premiers mois à la tête des Girondins ?

Quand je suis arrivé, les choses allaient déjà mieux puisque l'équipe a redressé la tête à compter de janvier. J'ai eu la confirmation qu'on était sur la bonne voie, qu'on avait mis en place de bonnes bases avec ce staff, Jocelyn (Gourvennec) et ses adjoints. L'équipe a poursuivi dans cette voie-là, non seulement au niveau des résultats, mais aussi, dans la manière, sur et en dehors du terrain. C'était important de valider ça par une qualification européenne. Après, c'est sûr qu'il y a une forte concurrence. Les clubs français sont en nets progrès. Ce n'est pas un environnement facile 

 

Le Bordeaux de M 6 est-il aussi ambitieux que ses concurrents ?

Ambitieux dans le foot, c'est souvent un euphémisme pour dire riche. Si c'est dans ce sens, on a clairement moins de moyens que le PSG, Monaco, l'OL et l'OM. On peut toujours ambitionner de faire comme Nice, et peut-être qu'on le fera : on a une équipe jeune qui a du potentiel ; on peut recruter malin, comme Nice l'a fait. Mais sur une longue période, les résultats sportifs sont quand même très liés aux moyens financiers. Rivaliser sur quatre, cinq saisons avec ceux-là, ça me paraît compliqué en l'état actuel. Mais derrière eux, tout est ouvert. On continuera d'essayer d'être à cette place de 5e ou de 6e, donc les premiers de ce Championnat des moins riches.

 

Jocelyn Gourvennec a prolongé jusqu'en 2020. M 6 sera-t-il encore aux commandes du club à cette date-là ?

Je n'en ai aucune idée. M 6 existera toujours. Ils font de bons résultats, c'est une entreprise qui marche bien. S'ils seront encore là en 2020  ? Il faut leur demander. Je ne suis pas au courant - et je n'ai pas à l'être - des projets à trois ans de M 6. Je ne sais d'ailleurs pas s'ils ont vraiment un projet et s'ils réfléchissent à trois ans. Ça fait vingt ans qu'ils sont là. Depuis au moins dix ans, il y a des rumeurs de départ de M 6, moi je constate qu'ils sont toujours là. Donc, dans trois ans, je ne vois pas pourquoi ils ne seraient plus là.

«Je n'ai vu aucun investisseur potentiel»

 

On avait demandé en janvier à Jean-Louis Triaud si, les mois précédents, il avait été approché par des investisseurs intéressés par le club. Il avait répondu  : "Des dizaines." Et vous, qu'en est-il depuis ces trois derniers mois ?

Aucun. Zéro. Mais dans la logique, un investisseur potentiel s'adresse au propriétaire. Je n'en ai vu aucun, donc j'en déduis soit qu'il n'y en a pas eu, soit que c'est resté à l'état embryonnaire puisque, si le propriétaire ne donne ne serait-ce que le début d'une suite à une approche d'un investisseur, il est assez logique que l'investisseur vienne faire son audit dans la société cible. Dans la mesure où l'on n'a vu personne, j'en déduis que soit il n'y a pas eu de proposition, soit qu'il n'y a rien de sérieux. De toute façon, Nicolas de Tavernost est encore là pour trois ans, il a prouvé son attachement au club. Il n'y a pas, à ma connaissance, de désir effréné de vendre le club. Je n'en sais pas plus que vous.

 

Quand on voit votre passé dans le monde de la banque, on se dit que vous avez un réseau et que vous pourriez faciliter l'arrivée d'investisseurs...

Je ne pense pas avoir été mis à ce poste pour ces raisons-là. Le jour où M 6 voudra vendre, ils feront certainement appel à une banque et donc à des banquiers, mais ce sera en tant que prestataires de services. Ils feront appel à une institution avant de faire appel à une personne. Ça n'a pas de sens d'embaucher un banquier à la tête d'une boîte dans l'optique de la vendre. Même pour des questions de conflit d'intérêts : on ne peut pas être employé et partie prenante d'un éventuel deal pour la société cible. Je comprends que mon passé de banquier puisse faire naître ce type de réflexion, mais ça ne correspond pas à la réalité. » 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon ba j'ai l'impression qu'il a un peu perdu sa virginité sur ce mercato le nouveau président! 

Beaucoup de bruit, mais au total ca se passe pas comme il l'avait imaginé je pense. 

 

Cela dit, ca restera dans le pire des cas un mercato acceptable, et dans le meilleur un bon mercato.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 11 juillet : "On aimerait bien finaliser certains dossiers avant le tour préliminaire de Ligue Europa. On a plusieurs possibilités ouvertes pour être réactif si ça bloque" poursuit Stéphane Martin.

Toujous le 11 juillet : Le Président du FCGB explique que les dossiers Nampalys Mendy et Javi Garcia, son des dossiers compliqués, et qu’il faut donc « être patient ». Cependant, en cas d’échec de ces deux pistes, le président a assuré que le club avait « plusieurs possibilités ouvertes pour être réactif si ça bloque ».

Share this post


Link to post
Share on other sites

À quel moment considère-t-on officiellement "que ça bloque"?

Rien ne bouge depuis 3 semaines aux pistes de 3 et 6, et on vient se de viander sur l'ailier. Pour moi "ça bloque".

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bon Mr Martin, nous sommes de retour sur Terre. Enlève ton masque Jean-Louis!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

La non communication de M6, tout comme sa non implication budgétaire devient intolérable.

Jusqu'à quand devra-t-on se cogner ces mauvais actionnaires qui ne daignent pas mettre un kopeck dans le club pour lui faire franchir un palier ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez quand même faire un tour ici : https://www.lequipe.fr/Football/EQ_TRANSFERT_D1.html

 

Ca m'a un peu remis les idées en place... Hormis Lille le nouveau riche, Lyon et sa puissance de frappe habituelle, qui fait  vraiment un mercato au dessus de nous ? L'OM à la limite ? 

Nice perd tous ses joueurs et n'en achète aucun, Monaco c'est l'inconnu, Sainté le néant, Nantes la rigolade, Rennes le fiasco habituel, etc.

On ne s'en sort  pas si mal. Attention... Je ne dis pas qu'on doit s'en contenter. Mais bon, on fait pas parti des pires élèves de la L1 pour le moment !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×