Jump to content
Vavasazzo

[Entraîneur] Gustavo POYET

Recommended Posts

Le seul coach étranger à Bordeaux, c'était Ricardo, avec dans ses valises un certain ... Fernando, qui jouait alors en Italie. On dira de lui que c'était un coach défensif. En fait il utilisait ses hommes en fonction de la valeur de son groupe et ça nous amené au titre de dauphin de Lyon (alors le PSG de l'époque) et à la league du fric.

Là, Poyet, on connaît pas, il se dit de lui que son modèle c'est le Barça. Il a réussi, puis échoué, on ne connaît rien de ses réussites et de ses échecs. Attendons de voir. Le rapprochement avec Ricardo ? la venue de Fernando et beaucoup de sud Am dans les deux cas dans le groupe.

Bonne chance les gars, sortez nous de ce pétrin.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans un premier temps, bienvenue à lui !

Ce qui me gêne dans cette nomination, c'est que la direction fait un énième pari, dans une situation qui ne s'y prête pas.

En plus de ça, on lui fourgue un mec dans les pattes (Fernando que je suis, au passage, très content de revoir), c'est jamais très bon.

Sur le palmarès du gars, effectivement, c'est pas ouf mais bon, laissons lui sa chance et je le ferai. Mais j'en ai tellement marre d'être pris pour un con par la direction que si je vois pas d'amélioration d'ici 2-3 matchs déjà (je parle pas d'un truc bien léché etc, juste de quelques signes), cela renforcera mon scepticisme et ma frustration.

Enfin, comme l'ont dit certains ici, voir la presse lui baver dessus en soutien au chouchou Gourvennec, et bien je n'ai qu'une envie, que le gars réussisse pour leur fermer leur gueule ! Ce milieu du football fait de copinage, quitte à soutenir ou excuser l'incompétence, me gonfle au plus haut point...

Share this post


Link to post
Share on other sites

DUIPfydX0AEEfc-.jpg

 

Merde, je sais pas si c'est une bonne idée de faire fumer du crack à Poundjé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux, Gustavo Poyet, est une forte tête

Publié le lundi 22 janvier 2018 à 00:15

Le technicien uruguayen arrive lundi à Bordeaux avec des principes de jeu séduisants, même s'ils n'ont guère rencontré de succès ces dernières années.

Raphaël Raymond

Partager sur Facebook Tweeter Google+

Stéphane Martin et Nicolas de Tavernost n'avaient pas encore signifié à Jocelyn Gourvennec la rupture prématurée de son contrat qu'ils avaient déjà reçu une tonne de propositions d'entraîneurs prêts à assurer la succession du Breton. L'identité de plusieurs candidats aux compétences avérées et rompus aux réalités de la Ligue 1, comme celle d'Élie Baup, de Frédéric Antonetti ou de René Girard, a filtré. Mais, en Ligue 1, la mode est aux techniciens venus d'ailleurs. À leur tour, les dirigeants bordelais ont décidé de chercher leur bonheur en dehors des frontières. Après Ricardo (2005-2007), Gustavo Poyet deviendra ce lundi après-midi le deuxième entraîneur étranger des Girondins depuis la prise de contrôle du club par M 6 en avril 1999.

Gustavo Poyet nommé entraîneur de Bordeaux

Au niveau international, l'Uruguayen a surtout marqué les esprits lorsqu'il évoluait dans l'entrejeu de Saragosse ou de Chelsea. En tant qu'entraîneur, il a connu des débuts prometteurs avec Brighton, qu'il a fait monter de D 3 en D 2 anglaise. Mais la suite, de Sunderland au Shanghai Shenhua en passant par l'AEK Athènes et le Betis Séville, fut une succession de gadins. Stéphane Martin a mis en avant sa maîtrise de la langue française, qu'il a domptée lors de son passage à Grenoble à la fin des années 1980, et apprécie de savoir son fils Diego footballeur professionnel, à Paphos (Chypre). C'est le gage, pour le président bordelais, d'une bonne compréhension des jeunes éléments de l'effectif girondin.

À écouter les Français qui ont travaillé sous ses ordres, il devrait y avoir de la vie sur les pelouses du Haillan. « À l'entraînement, il veut des sourires, des émotions, des gars qui hurlent quand il y a un but. Quand ça dormait, il était capable de hurler pour réveiller tout le monde », se souvient le Sochalien El Hadji Ba, qui le croisa à Sunderland (2013-2014). Avec Poyet, les joueurs ne sont pas fliqués mais ont intérêt à assumer leurs responsabilités.

 

« Son fonctionnement est très différent de ce que j'ai pu connaître en France, juge le Strasbourgeois Jonas Martin, recruté par Poyet au Betis Séville. Il accorde une grande liberté mais il ne faut pas la lui faire à l'envers. En stage par exemple, on se couchait à l'heure que l'on voulait. L'important, à ses yeux, c'était d'être bon le lendemain matin sur le terrain. Il adore blaguer. Il est proche de ses joueurs, parfois, comme Claude Puel, il participe aux jeux réduits. Mais quand le travail commence, il sait aussi hausser le ton. »

«Si tu ne respectes pas ce qu'il demande, il peut péter un plomb» El Hadji Ba, son ancien joueur à Sunderland

Visiblement, le technicien uruguayen sait ce qu'il veut. « C'est quelqu'un de très pointilleux, indique Ba. Il est par exemple très attentif aux distances entre les joueurs. Deux mètres ou trois mètres, ce n'est pas pareil à ses yeux. Il explique bien ce qu'il attend, mais si tu ne respectes pas ce qu'il demande, il peut péter un plomb. Avec lui, j'ai progressé tactiquement. »

Pour Poyet, le ballon est l'élément indispensable à toutes les séances. « Sa référence, c'est le Barça, note Martin. C'est son discours qui m'a incité à choisir le Betis et je n'ai pas été déçu. Il veut que son équipe joue, que ses joueurs prennent du plaisir à l'entraînement. À l'entraînement, on avait toujours le ballon, on ne faisait pratiquement que du jeu, souvent sous forme réduite, avec beaucoup d'intensité. »

Cette méthode est censée se traduire, en match, par un gros pressing. Le ballon récupéré, il est interdit de le perdre. « On avait obligation, même face aux meilleures équipes, de relancer proprement, pas de dégager le ballon, se remémore Ba. Il nous disait qu'un joueur de foot, c'est d'abord un joueur qui sait faire une passe. » Poyet privilégie un 4-3-3 qui devient un 3-4-3 quand son équipe a le ballon. La pointe basse du milieu doit alors se positionner entre les deux défenseurs centraux, tandis que les deux arrières latéraux montent au niveau des relayeurs. Ba : « Il privilégie le jeu à terre, demande à passer par les milieux qui orientent ensuite le jeu sur les côtés. » Pour le moment, cette ambitieuse vision du jeu n'a enfanté que des échecs. Depuis qu'il a quitté Brighton à l'été 2013, Poyet n'a jamais atteint les deux ans de présence continue dans un club. « Au Betis, il a surtout été maladroit dans sa communication, juge Martin. Il est franc et peut être impulsif. » Le Sud-Américain doit signer un an et demi avec les Girondins. Qu'il aille ou pas au bout de son bail, on ne devrait pas s'ennuyer à Bordeaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue à lui. On connaît que trop peu, laissons lui 2 mois déjà pour faire un premier bilan !

Mais c'est clair que les réactions un peu partout sont disproportionnées, j'espère qu'il fera taire les critiques... Mais s'ils ont raison, ce sera un nouvel échec pour cette direction.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les commentaires que j'ai lu sur lui sont encourageant. >J'éspère qu il n 'y aura plus d'entrainement club med comme avec grouvenc

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, jam a dit :

Les commentaires que j'ai lu sur lui sont encourageant. >J'éspère qu il n 'y aura plus d'entrainement club med comme au tant de grouvenc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

les commentaires des joueurs donnent envie.

 

L'avis de la presse c'est de la merde. Seul le temps nous permettra de juger.

 

En tout cas, j'ai hâte d'entendre sa première conf.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Gustavo Poyet : "C’est un club où tout le monde voulait venir"

Sur son arrivée aux Girondins :

"Je suis très content parce que c’est vraiment un grand club, si tu parles partout, Bordeaux c’est incroyable, c’est quelque chose de spécial. C’est un club où tout le monde voulait venir. J’ai eu la possibilité de travailler ici, c’est vraiment spécial pour moi."

Qu'a-t-il pensé du match de samedi contre Nantes ? :

"Je pense qu’on était très bien c’était un match pas facile. Vous connaissez Nantes mieux que moi. C’était très important de marquer le premier but. On l’a fait et après on a travaillé le match de façon que c’était plus difficile pour Nantes. Je suis vraiment content pour les trois points. Eric (Bédouet) a fait un travail exceptionnel. C’était la première victoire que j’ai regardée, alors j’espère qu’il va y en avoir plus. J’ai regardé beaucoup de matchs. J’ai regardé surtout des joueurs que je connais pas, le système, ceux qui jouent devant, etc. Je pense qu’on a une grande équipe, mais qu’il y a quelque chose qui n’a pas marché. C’est à moi maintenant de faire quelque chose pour retrouver la forme. C'est le football. Il y a des entraîneurs qui passent et quand tu arrives il faut changer quelque chose. Doucement, mais je pense que ça va marcher."

Quels sont ses objectifs ? :

"En ce moment, gagner des matchs. On a un match spécial dimanche, ça ne sera pas facile mais quand même il faut trouver des choses. Il faut voir des choses qu’on voudra faire tout le temps."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue

Je me souviens de lui en tant que joueur: forte tête, brillant technicien, gueulard, n'hésitant pas à rendre coups pour coups.

Comme entraineur....mais son caractère semble ne pas avoir changé d'après les joueurs qu'il a eu sous ses ordres.

A mon avis il va siffler la fin de la récré au Haillan, le club med va peut-être bien fermer ses portes.

Wait and see

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Crazy Cat a dit :

 

Gustavo Poyet : "C’est un club où tout le monde voulait venir"

Sur son arrivée aux Girondins :

"Je suis très content parce que c’est vraiment un grand club, si tu parles partout, Bordeaux c’est incroyable, c’est quelque chose de spécial. C’est un club où tout le monde voulait venir. J’ai eu la possibilité de travailler ici, c’est vraiment spécial pour moi."

Qu'a-t-il pensé du match de samedi contre Nantes ? :

"Je pense qu’on était très bien c’était un match pas facile. Vous connaissez Nantes mieux que moi. C’était très important de marquer le premier but. On l’a fait et après on a travaillé le match de façon que c’était plus difficile pour Nantes. Je suis vraiment content pour les trois points. Eric (Bédouet) a fait un travail exceptionnel. C’était la première victoire que j’ai regardée, alors j’espère qu’il va y en avoir plus. J’ai regardé beaucoup de matchs. J’ai regardé surtout des joueurs que je connais pas, le système, ceux qui jouent devant, etc. Je pense qu’on a une grande équipe, mais qu’il y a quelque chose qui n’a pas marché. C’est à moi maintenant de faire quelque chose pour retrouver la forme. C'est le football. Il y a des entraîneurs qui passent et quand tu arrives il faut changer quelque chose. Doucement, mais je pense que ça va marcher."

Quels sont ses objectifs ? :

"En ce moment, gagner des matchs. On a un match spécial dimanche, ça ne sera pas facile mais quand même il faut trouver des choses. Il faut voir des choses qu’on voudra faire tout le temps."

Citation

Le président Stéphane Martin a confié : « Malcom, on l’a dit et redit, il ne partira pas. Il a dit qu’il voulait évoluer un jour en Premier League. C’est normal, quel joueur ne voudrait pas jouer en Angleterre ? Il n’y a donc pas de problème Malcom. » Présenté ce lundi aux médias, le nouveau coach bordelais, Gustavo Poyet, en a rajouté une couche : « J’ai tout de suite demandé si Malcom restait ou pas. On m’a répondu oui. J’ai dit ok, donc on peut continuer la discussion. »

j'espère que les deux couillons se sont pas foutus de sa gueule ... 

source  : Bordeaux : pour le président Stéphane Martin, Malcom ne partira pas cet hiver

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, deparis2004 a dit :

Le seul coach étranger à Bordeaux, c'était Ricardo, avec dans ses valises un certain ... Fernando, qui jouait alors en Italie. On dira de lui que c'était un coach défensif. En fait il utilisait ses hommes en fonction de la valeur de son groupe et ça nous amené au titre de dauphin de Lyon (alors le PSG de l'époque) et à la league du fric.

Là, Poyet, on connaît pas, il se dit de lui que son modèle c'est le Barça. Il a réussi, puis échoué, on ne connaît rien de ses réussites et de ses échecs. Attendons de voir. Le rapprochement avec Ricardo ? la venue de Fernando et beaucoup de sud Am dans les deux cas dans le groupe.

Bonne chance les gars, sortez nous de ce pétrin.

 

 

Ca m'etonne de toi...

T'as oublié Goethals (super souvenir) et Toni (grosse erreur) mais aussi Slavo Muslin ( encore une erreur)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Fdg a dit :

Ca m'etonne de toi...

T'as oublié Goethals (super souvenir) et Toni (grosse erreur) mais aussi Slavo Muslin ( encore une erreur)

Aie !!! voilà ou on est à trop lire l'Equipe. Et pourtant on m'a offert pour Noël le beau livre Bee / Brun ... bon disons dans l'histoire récente, le 2eme Sud AM.

Vu la conférence de presse, ressemble un peu à Stromae ... a d'ailleurs réussi à faire rire les journalistes et même Martin.

Son souhait, conforme à nos demandes d'ailleurs, un avant centre avant jeudi (confirmé par Martin). La short liste lui a été proposée, des noms en sont sortis. A suivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu sur les photos de l'entrainement, il a pas un regard sympa. T'as pas envie de l'emmerder le type...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonne chance à Poyet en espérant qu'il y ait des résultats et enfin du beau jeu.

On ne peut pas toujours se tromper paraît-il, j'espère que le club a eu cette fois ci le nez creux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×