Jump to content
Crazy Cat

GACP > Leur Projet, Leurs méthodes, Leurs choix... On en débat ICI :

Recommended Posts

Il y a 10 heures, bujub a dit :

 

Merci beaucoup Duelliste.

Encore une fois, sur le papier, le projet semble être de qualité, bien pensé, bien structuré, avec des personnes compétentes aux postes importants. Mais comme il le dit si bien, ce projet est conditionné par les résultats de l'équipe première (la crédibilité viendra de la qualité des nouveaux joueurs)... Donc à voir...

 

 

Aujourd'hui, la plus grosse interrogation, c’est le côté financier. Pour lancer réellement le projet, il faut investir dans des joueurs mais là, on est dans le doute ...

Faire du jeune avec potentiel, ok mais si rien pour accompagner, c'est mort.

Les différents discours tiennent la route, à voir sur le terrain d'ici fin août ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous attendons les actes. Chacun y va de son interview. Un coup, c'est Sousa pour SO, ensuite, c'est Varela pour Lequipe. Ramé et DaGrosa ont aussi apporté leurs pierres au mur des interview langue de bois.

Maintenant, ce sont les actes que nous souhaitons voir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, miniwiltord a dit :

Nous attendons les actes. Chacun y va de son interview. Un coup, c'est Sousa pour SO, ensuite, c'est Varela pour Lequipe. Ramé et DaGrosa ont aussi apporté leurs pierres au mur des interview langue de bois.

Maintenant, ce sont les actes que nous souhaitons voir.

Exactement.  Allez les beaux discours sont passés c'est normal il fallait les faire ça fait plaisir à 4 gonzes.  Maintenant faut passer à autre chose. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Moins d'argent mais plus d'ambitions : le défi du nouveau Bordeaux

Si la DNCG, gendarme financier du football français, a validé le dossier bordelais et ne va pas pas sanctionner le FCGB, donnant en partie tort à l'alarmismece n'est pas pour autant que la situation économique du club est bonne. Très loin de là, même...

France 3 Nouvelle-Aquitaine, dans son journal du jour (vidéo en fin de brève, à partir de 13 minutes 25), confirme même que la méthode d'organisation du nouveau Bordeaux à la sauce américaine s'accompagne d'une bonne dose d'austérité économique, car il y a un déficit à résorber. Ce déficit, déjà chronique sous M6, est toujours très lourd, et pour le combler afin de devenir rentable (une condition sine qua non pour le business des repreneurs, ayant une grosse dette à rembourser) le fonds d'investissement GACP va agir radicalement :

Les explications du journaliste Nicolas Morin :

"Il y a eu un feu vert, oui, mais grâce à un budget revu à la baisse. Le premier budget présenté, de 65-67M€, a été jugé trop élevé, alors Bordeaux a été obligé de le revoir à la baisse. Difficile de savoir de combien, mais ce qui est sûr c'est que ce budget a été lui validé par la DNCG. Ensuite, les propriétaires bordelais se sont engagés à vendre des joueurs. C'était déjà prévu, mais ça l'est encore plus. On peut penser à Jules Koundé ou à Pablo, mais aussi à François Kamano... Des joueurs susceptibles de rapporter beaucoup d'argent. Aussi, sur le recrutement, comme cela est annoncé depuis le débutles dirigeants ne vont pas dépenser énormément sur les montants d'achats ; mais peut-être avec un effort sur les salaires.

On sait que dépenser beaucoup d'argent ce n'est pas une garantie de réussite sportive. Alors on peut quand même penser que sans dépenser Bordeaux ne sera pas compétitif, mais Bordeaux a fait venir un entraîneur, puis des recruteurs, plus Eduardo Macia, qui a des réseaux... Quand on n'a pas de pétrole il faut des idées, donc les Girondins se font des réseaux. Et ils vont devoir résoudre l'équation difficile d'avoir moins d'argent, mais des ambitions sportives élevées."

Dans tout ce contexte, les dirigeants auront bien du mal à tenir leurs ambitieuses promesses sportives faites aux supporters. C'est pourtant ça leur challenge, et ils y croient !

 
Moins d'argent mais plus d'ambitions : le défi du nouveau Bordeaux

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Nicolas Le Gardien (SO) : "L'exemple c'est le Lille de la saison dernière" Partager  Tweeter

Répondant aux doutes et aux questions de Christophe Dugarry concernant le projet des Girondins de Bordeaux à l'américaine, ce soir sur RMC, le journaliste de Sud Ouest, Nicolas Le Gardien, explique les choses ainsi :

"Dire qu'il n'y a pas eu d'investissement fait, c'est inexact. Déjà, il y a eu un investissement de fait pour faire face au déficit, et puis pour recruter toutes les personnes arrivées dans le projet. Joe DaGrosa avait annoncé d'entrée que l'objectif ce n'était pas de mettre de l'argent sur de grands joueurs, mais sur l'encadrement, et qu'après ce serait à ces personnes de transformer l'entreprise pour qu'elle ne perde plus d'argent, puis pour la valoriser et - si possible - qu'elle gagne de l'argent - c'est dur dans le foot, mais ça existe -. Finalement, il fait ce qu'il avait dit.

Depuis 10 ans, il y a un déficit structurel, qui est en moyenne entre 10 et 30 millions d'euros par an. Après, avec GACP, l'argent dont on parle, c'est surtout du crédit, car l'actionnaire qui manage le projet il est minoritaire, tandis que le majoritaire supervise sans gérerLa trésorerie apportée par un premier emprunt a déjà été utilisée, donc il faut en faire un nouveau pour avoir à nouveau de l'argent. Ou alors il faut faire une ou des énormes ventes pour équilibrer les comptes et avoir de la marge de manœuvreL'exemple, pour Bordeaux, c'est le Lille de la saison dernière, qui avec des recrues libres et une masse salariale encadrée par la DNCG a fini 2ème de Ligue 1, en ayant acheté pour 8M€ et vendu pour 40. Maintenant, est-ce que Eduardo Macia et Paulo Sousa seront aussi bons que Luis Campos et Christophe Galtier pour faire ça ?

(...) Pour Bordeaux, 2019-20 sera une année compliquée, mais super importante pour fixer le projet. Le projet prendra un coup si ça ne marche pas, si les choix sont pas bons, mais si ça marche, avant la hausse des droits TV, ça peut enclencher un cercle vertueux. Aussi, le club a fait un gros effort sur le centre de formation, avec des méthodes nouvelles, des idées, de nouvelles personnes, pour sortir plus de joueurs et tirer plus du centre. Pour l'instant, au niveau de l'équipe première, il y a la volonté de faire une dizaine de changements, dont Mexer et Kwateng qui sont déjà arrivés libres, mais le marché est assez bloqué, donc tant que le marché n'est pas parti - à Bordeaux comme ailleurs - rien ne changera. Mais les recrues ne seront pas des stars. Les dirigeants devront avoir le nez fin et le staff faire en sorte que la mayonnaise prenne, ou alors ce sera très compliqué, surtout que la concurrence pense aussi à 2020. Mais c'est ça le pari des Américains."

#Girondins @BaptisteLecapl1 : "Sousa, Varela et Macia travaillent ensemble. Macia voulait travailler avec Sousa depuis des années. Ça fait longtemps qu'on n'avait pas une orga sportive comme ça, avec tout l’extrasportif géré par le président Longuépée." ➡️ https://t.co/qwoPY8ebza

— Girondins33 (@girondins33) 22 mai 2019

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est moi ou le discours change de plus en plus?

 

en tout cas ca colle vachement plus avec ce qu'on imaginait.... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, vats a dit :

c'est moi ou le discours change de plus en plus?

 

en tout cas ca colle vachement plus avec ce qu'on imaginait.... 

"Finalement, il fait ce qu'il avait dit."

Apparemment c'était clair pour certain depuis longtemps et le discours n'évolue pas tant que ça du coup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment on peut parler de Lille de l'an dernier en le prenant pour référence sans parler du Lille d'il y a 2 ans... (et du Lille de l'année qui arrive, on en reparlera !)

Bref toujours sortir ce qui arrange pour argumenter du vent. J'ai surtout retenu qu'on était déjà sur un 2ème emprunt, qu'on a investi sur l'encadrement et qu'on prie petit jésus pour faire une saison correcte pour se gaver avec les droits TV. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Antoine1733 a dit :

Comment on peut parler de Lille de l'an dernier en le prenant pour référence sans parler du Lille d'il y a 2 ans... (et du Lille de l'année qui arrive, on en reparlera !)

Bref toujours sortir ce qui arrange pour argumenter du vent. J'ai surtout retenu qu'on était déjà sur un 2ème emprunt, qu'on a investi sur l'encadrement et qu'on prie petit jésus pour faire une saison correcte pour se gaver avec les droits TV. 

:huh: bah... parce que tu dois comparer ce qui est comparable non ? soit l'année Post achat

En ajoutant aussi le fait que le rachat des Girondins est effectif que depuis fin Octobre 2018

Et donc la seconde levée de fond  du président de Lille pour pallier au trou de 139 M d'€ on en parle pas non plus alors ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le recrutement de Lille était judicieux (Ikoné, Celik) et provient notamment d'une bonne gestion des ventes (Bissouma, Malcuit)... De notre coté, nous sommes visiblement incapable de vendre au bon moment (Rolan, Kamano, Sabaly) et de renouveler notre effectif intelligemment (aucun retour sur investissement sur les montants engagés pour recruter NDP ou Cafu, même le transfert d'Otavio a été surévalué je trouve).

A voir alors comme GACP va désormais gérer ça, mais la nouvelle direction de Lille n'a pas mis plusieurs saisons pour mettre en place leur méthode !

Nous attendons donc les 10 nouvelles têtes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, Crazy Cat a dit :

:huh: bah... parce que tu dois comparer ce qui est comparable non ? soit l'année Post achat

En ajoutant aussi le fait que le rachat des Girondins est effectif que depuis fin Octobre 2018

Et donc la seconde levée de fond  du président de Lille pour pallier au trou de 139 M d'€ on en parle pas non plus alors ?

Beh Lille s'est fait racheter il y a 2 ans justement avec l'arrivée de Bielsa donc il faudrait comparer avec la 1ere saison de Lille en exemple,  là où ils ont failli descendre en L2. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est trop facile de faire une comparaison comme ca.

je prends un truc qui a marché (sur une saison, est ce que ca marchera plus, on sait pas), et je dis "on veut faire pareil".

Et ba c'est bien.

 

Alors maintenant que c'est dit, lille la 1ere année c'est presque 70M de transferts pour 30M de ventes, et un vautrage en regle. Debut juillet ils avaient deja une dizaine de recrues.

Nous on fait quoi? On attend.

On compare quoi en fait? 

En quoi notre situation est comparable à lille?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais avec un déficit de 139 M d'€ encore heureux que les mecs ont balancé 70 M d'€ de transfert ... 

Et là c'est Nicolas le Gardien qui parle de l'exemple Lille, pas Joe ni Hugo 

@vats 

Citation

L'exemple, pour Bordeaux, c'est le Lille de la saison dernière, qui avec des recrues libres et une masse salariale encadrée par la DNCG a fini 2ème de Ligue 1, en ayant acheté pour 8M€ et vendu pour 40

La différence énorme qui fait que cette exemple ne tiens pas pour le moment, c'est qu'il n'y a pas eu un gros investissement préalable pour acheter des jeunes a droite a gauche a coup de 8/10M d'€. Là on est parti pour un mercato sans déficit, une restructuration du club en profondeur pour amener a sortir plus de jeune du centre et des meilleurs. Alors oui effectivement cette facette du projet ne satisfait en rien les attente de ceux qui ne sont pas convaincu par le projet US dans son ensemble... surtout parce qu'il n'y a pas d'avancé dans le mercato, et que l'enveloppe ... on ne la connais pas, et on ne sait même pas si il y en a une.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Crazy Cat a dit :

Non mais avec un déficit de 139 M d'€ encore heureux que les mecs ont balancé 70 M d'€ de transfert ... 

Et là c'est Nicolas le Gardien qui parle de l'exemple Lille, pas Joe ni Hugo 

@vats 

La différence énorme qui fait que cette exemple ne tiens pas pour le moment, c'est qu'il n'y a pas eu un gros investissement préalable pour acheter des jeunes a droite a gauche a coup de 8/10M d'€. Là on est parti pour un mercato sans déficit, une restructuration du club en profondeur pour amener a sortir plus de jeune du centre et des meilleurs. Alors oui effectivement cette facette du projet ne satisfait en rien les attente de ceux qui ne sont pas convaincu par le projet US dans son ensemble... surtout parce qu'il n'y a pas d'avancé dans le mercato, et que l'enveloppe ... on ne la connais pas, et on ne sait même pas si il y en a une.

En même temps si t'investis pas tu sais très bien que l'année prochaine on aura encore 15-20M de déficit. Et l'année suivante c'est pareil. Bref si t'attends que ce que tu as amélioré sur le centre de formation porte ses fruits, tu peux en faire du déficit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×