Jump to content

Crazy Cat

Membres
  • Content count

    1,692
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Crazy Cat

  1. Crazy Cat

    [Rumeurs] Mercato estival

    @miniwiltord concernant Onana je pense qu'il y a erreur dans le club cité par France Bleu... il s'agit de l'Hellas Verone, offre refusée par le FCGB qui plus est.
  2. Crazy Cat

    [L2-J2] RODEZ 0-3 GIRONDINS de BORDEAUX

    Le résumé du match pour ceux qui veulent est disponible sur la chaîne YouTube de la Ligue 2 https://youtube.com/ligue2 https://www.ligue2.fr/Videos/2022/08/07/rodez-aveyron-football-fc-girondins-de-bordeaux-0-3-resume-raf-gdb-2022-2023?playlistVideoId=6310571536112
  3. Crazy Cat

    AUDITIONS DNCG 2022

    Liste des décisions rendues par la commission :
  4. Crazy Cat

    [L2-J2] RODEZ 0-3 GIRONDINS de BORDEAUX

    Il me semble que le match du Samedi 19H sera toujours en double diffusion : L’équipe + Prime
  5. Crazy Cat

    [L2-J2] RODEZ 0-3 GIRONDINS de BORDEAUX

    "Dans les buts, Gaëtan Poussin a d’abord appris en début de semaine qu’il n’était plus le numéro 1… avant d’être reconfirmé dans ce rôle vu la situation financière du club. On a connu situation plus saine."
  6. LES GIRONDINS DE BORDEAUX EN LIGUE 2, EST-CE VRAIMENT VIABLE ET CRÉDIBLE ? C’est la question que tout le monde se pose depuis maintenant des semaines, tant dans notre esprit et depuis un an, l’on pense qu’une relégation sportive entrainerait de gros problèmes financiers, et donc automatiquement une disparition du statut professionnel (National 3). Des pensées largement confirmées par le directeur général du club, Thomas Jacquemier, qui assurait que le modèle des Girondins de Bordeaux ne pouvait pas exister en Ligue 2. Oui, mais recontextualisons. A ce moment-là, et bien que les résultats sportifs des bordelais n’étaient évidemment pas glorieux, notre club n’était pas encore en danger, et il n’était pas encore envisagé par la direction une potentielle descente. D’ailleurs, on n’a de cesse de nous dire que Gérard Lopez croit toujours au maintien, mais qu’en parallèle – parce qu’il faut toujours penser au pire, comme tout ‘chef d’entreprise’ – un plan a été mise en place si cette possibilité devenait réalité. D’autant plus que, comme l’a annoncé très récemment Sud Ouest, Gérard Lopez, en cas de descente, pourrait être écarté par King Street et Fortress, via une « action de préférence » et dans plusieurs cas : si les accords de remboursement n’étaient pas respectés, en cas d’échec financier, mais également en cas de relégation. Seulement, l’on voit mal Gérard Lopez être écarté par les deux fonds (et notamment Fortress, qui aurait la main) qui ont toujours montré leur incompétence dans le monde du football et surtout leur manque de volonté de s’y investir vraiment. « Action de préférence » : Screen issue de la vidéo de Romain Molina : https://youtu.be/qncoGbKj1jY « Action de préférence » : Screen issue de la vidéo de Romain Molina : https://youtu.be/qncoGbKj1jY « Action de préférence » : Screen issue de la vidéo de Romain Molina : https://youtu.be/qncoGbKj1jY LE CÔTÉ FINANCIER : COMMENT BORDEAUX PEUT S’EN SORTIR ? Pour que l’opération soit viable, il faudra évidemment des rentrées d’argent, et diminuer drastiquement également les dépenses. Voici les mesures qui ont été avancées et qui paraissent logiques pour que les Girondins de Bordeaux puissent exister en Ligue 2. Une coupe drastique au niveau de l’administratif : Gérard Lopez l’avait déjà évoqué à quelques reprises, et dans L’Equipe, il est question d’une centaine de salariés. Longtemps ces dernières années, l’on parlait de 300 salariés. L’on serait plus proche des 280 aujourd’hui, mais il parait cependant (trop) optimiste de voir le club repartir avec 180 salariés. Toulouse, plus gros budget de Ligue 2, compte 65 salariés… Les pourcentages à la revente d’Aurélien Tchouaméni et Jules Koundé, qui sont annoncés partants cet été. Peut-être la seule bonne action des américains, les Girondins récupèreront 20% sur la plus-value de ces deux transferts. Une masse salariale qui baisserait drastiquement aussi, ce qui est le problème majeur des Girondins de Bordeaux depuis de nombreuses années, et principalement depuis un peu plus de trois ans maintenant, et l’arrivée de GACP. La revente des valeurs marchandes actuellement au club. S’il y a beaucoup de joueurs prêtés, la levée d’option d’achat d’Alberth Elis va en ce sens. L’on pense également à Hwang Ui-Jo même s’il ne lui reste plus qu’une année de contrat, ou encore Junior Onana, Stian Gregersen… Evidemment, la valeur marchande d’un joueur baisse lors d’une descente en Ligue 2. L’aide prévue par la LFP en cas de descente : 2 millions d’euros assurés, et 500000 euros par saison passée en Ligue 1 lors des 10 dernières années, soit au total 7 millions d’euros. Des suites de l’acquisition de 13% de la future société commerciale de la LFP par le fonds d’investissement CVC, Bordeaux touchera en Ligue 2, en 2022-2023, la somme de 16.5 millions d’euros. 33 millions d’euros s’il restait en Ligue 1. Le remboursement de King Street est Fortress qui n’est pas encore pour maintenant mais pour 2025. Le remboursement des loyers du stade également décalés à 2025, qui seront à hauteur de 14.4 millions d’euros. L’arrivée d’investisseurs qui resteraient minoritaires, Gérard Lopez voulant garder la main. Comme il l’avait annoncé à France Bleu Gironde notamment, des investisseurs pourraient venir dans une opération liée à du sponsoring/marketing. UNE « OBLIGATION » DE REMONTER TOUT DE SUITE Toutes ces potentielles rentrées d’argent (la majorité de ces rentrées est d’ailleurs même certaine), toutes ces « économies », laissent à penser qu’une vie (ou survie) en Ligue 2 est « jouable ». Seulement, il faudrait presque obligatoirement remonter immédiatement, car les échéances de 2025 arriveront ensuite très vite. C’est pour cela que le budget restera « élevé » en Ligue 2 – toutes proportions gardées, mais oui par rapport au championnat – afin que l’équipe soit compétitive. N’oublions évidemment pas qu’en cette fin de saison il y aura un déficit d’approximativement 30 millions d’euros (hors transferts) et que dans le temps, il faudra (peut-être) débourser des indemnités pour le licenciement de Vladimir Petkovic. Et quid du contrat de Laurent Koscielny ? « Il sera impossible de maintenir un tel train de vie si Bordeaux venait à rester à l’échelon inférieur plus d’une année » (L’Equipe)
  7. Ces points de règlements de l’UNFP / LFP ont été rendus caduques par une jugement de la cours de cassation. Le FCGB n’aurait donc pas été « incompétent » mais à respecté la législation.
  8. Crazy Cat

    AUDITIONS DNCG 2022

    comme dirait D33 ! 🧨
  9. Crazy Cat

    [Rumeurs] Mercato estival

    SAV Lopez & Lopes bonjour ?
  10. Crazy Cat

    AUDITIONS DNCG 2022

  11. Crazy Cat

    [Effectif] Effectif 2022/23

    de toute façon on va avoir bientôt des 00 ou des 99 ... de vrai joueurs de foot américain !
  12. Crazy Cat

    AUDITIONS DNCG 2022

    Ultime passage devant la DNCG demain 15H !
  13. Crazy Cat

    KOUNDE Jules

    Non, bientôt on te vendra des fioles de sueurs du joueur passant sa visite pour fêter sa signature
  14. Crazy Cat

    [#16] Gaëtan POUSSIN

    Son jeu au pied est un modèle du genre !! Non évidement je deconne… on voit qu’il a été à l’école Costil et que l’élève va sûrement dépasser le maître dès cette saison si on lui en laisse l’opportunité !! il fait flipper le con
  15. mdr les commentaires de certain, plus qu'acerbes ! Bref passons Moi j'ai bien aimé ce que j'ai vu, on a fait un match plutôt sympa avec nos moyens du moment a savoir 80% des joueurs issus de la N3. Je m'attendais a bien pire, et on a même vu une deuxième mi-temps bien meilleure dans les intentions et dans la production. Après on peut toujours critiquer la prestation de certain comme Onana, Ignatenko ... facile ce sont les plus exposés puisqu'ils étaient de l'équipe qui est descendue... ce ne sera pas mon cas malgré le fait qu'il y ait des choses a redire. On pourra tout de même saluer le fait que cette équipe, composé de 6 joueurs issus (dans le 11 de départ) de la réserve a fait ce qu'on espérait sans trop y croire, tenir face a une équipe qui en est a sa 9ème saison en L2.
×