Jump to content

personne

Membres
  • Content count

    3,802
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by personne


  1. Je parlais de salaire brut, mais tu as raison j'ai oublié les cotisations patronales, qui sont cependant amorties en partie par 2 mois de salaire

     

    C'est pour cela que j'ai commencé en disant que je n'aime pas m'aventurer sur des éléments mal maîtrisés. J'aurais du m'écouter.

     

    Pour autant, Cissé, Makélélé, Giuly, Micoud et d'autres avant sont revenus malgré de forts salaires, c'est bien que c'est faisable.


  2. certains ne comprennent pas que le montant du transferts est une chose et le salaire en est une autre !!!

     

    Le truc, c'est que personne n'a d'infos sur les salaires, donc on ne peut pas parler de choses pour lesquelles on a pas d'éléments, à moins de parler dans le vide.

     

    Cependant, si pour une fois on tente l'aventure des chiffres non avérés, un petit calacul vite fait :

     

    On vend Chamck 6.5M€ (ce qui me semble faisable), et qu'on achète un joueur 4m€, il reste 2.5m€ en rab.

    Chamack doit toucher 100 000€/mois (pure suputation)

    Si nous faisons un contrat de 3 ans à un nouveau joueur, en lui proposant 180 000€, cela fait donc une augmentation de 80 000€/mois, soit 960 000€/an x 3 ans = 2.88m€

    Un échange de ce type ne couterait donc sur 3 ans que 2.88M€ - 2.5M€ = 330 000€, soit 110 000€/an.

    Largement faisable, malgré le salaire.

     

    Cela n'a pu marcher avec Silvestre (ou Rise que je souhaitais) car nous n'avions pas de joueur à vendre à mettre dans la balance à ce poste pour équilibrer les comptes.

     

    On a bien fait revenir Micoud, Cissé est bien à l'OM, Makélélé et Giuly au PSG... c'est donc parfois possible.

     

    De plus, avec des joueurs de classe mondiale, faisant du spectacle et apportant des résultats, on vend des maillots, on remplit les stades.... ça aide à payer.

     

    D'ailleurs en écrivant cela il me vient une reflexion, en gardant un joueur trop longtemps, comme Chamack qui fait parti des meubles, presque tout ceux qui souhaitaient avoir son maillot dans la région, l'on déjà.

    Si un joueur comme Voronin arrivait à sa place, nul doute que cela augmenterait le nombre de vente de maillots poste pour poste. Certes ce n'est pas énorme, mais se sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières


  3. Je n'ai pas voulu dire qu'avant Ricardo tout était mauvais.

    En notant quelques échecs précédents sa venue, je voulais mettre l'accent sur les 100% de réussite des recrues sous l'ère Ricardo.

     

    Je souhaite à Blanc le même pourcentage.

    Il à l'air bien parti, et s'il pouvait nous faire le même score mais sur une plus longue durée que 2 ans, ça serait encore parfait.


  4. Liverpool : Voronin sur le départ ?

    Rédaction 365 - mardi 22 juillet 2008 - 12h27

     

    L’attaquant international ukrainien de Liverpool, Andrei Voronin, pourrait prochainement changer d’air.

    Malgré un contrat courant jusqu’en 2011, l’attaquant international ukrainien Andrei Voronin, 29 ans, pourrait prochainement quitter Liverpool qui cherche à renflouer ses caisses. Ainsi, Dortmund, Hambourg et l’Olympiakos serait notamment sur les rangs pour le récupérer. On évoque un transfert de l’ordre de quatre millions d’euros pour l’ancien joueur du Bayer Leverkusen.

     

    R.L.

     

    A ce prix là, c'est quand il veut à la place de Chamack. On ferait même une plus value à placer sur un autre joueur comme Placente

     


  5. Conclusion, il faut parfois oser en acceptant la possibilité de se tromper.

     

    Mais il y a aussi, le choix de la personne à qui on fait confiance pour prendre ces risques

    Ricardo, par exemple a su prendre des risques payants pour les girondins.

    Je n'ai pas le souvenir d'une de ses recrues chez nous ayant été un échec.

     

    Avant lui, il y avait eu quelques gros loupé, Deivid, Perea, Christian...

     

    Qu'en sera t'il du bilan de Blanc ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  6. Si la L1 pouvait se renforcer sur quelques saisons, cela lancerait un cercle vertueux

    Le niveau s'élèverait, ce qui relancerait l'intérêt public en attirant plus de monde dans les stades, cela attirerait plus de sponsors prêt à investir plus, ce qui enrichirait les clubs pour continuer d'attirer de bons voir grands joueurs en limitant l'éxode des joueurs français vers l'étranger.

     

    A cours terme, on devrait au moins pouvoir se placer sur un même niveau que l'Allemagne qui n'a pas de fiscalité favorable pour expliquer autant de finalistes et de vainqueurs de coupes européennes et qui fait venir des étrangers de meilleurs niveau que ceux qui arrivent en L1.

     

    Hélas, pour cette année, en même temps que ces arrivées que tu évoques, dont certaines ne sont que des rumeurs, nous avons perdu :

    Squilacci, Nasri, Emana, Elmander.

    Pas sur que le cercle vertueux soit enclenché cette année.

     

     


  7. Vous venez de nous faire un des plus longs HS de l'histoire de ce forum.

    Je ne compte même plus les pages sans parler du sujet.

     

    Rien n'empêche Placente de venir et Tremoulinas d'être titulaire s'il est meilleur.

    L'intérêt d'un deuxième joueur c'est de ne pas faire toute la saison avec 1 seul gars puisque Marange est semble t'il hors circuit aux yeux du coach.


  8. puygrennier à la place d'henrique... et tu renforces notre def, j'adore henrique mais si tu veux passer un palier je pense que ce serait bon pour nous... maintenant on peut se dire qu'on a une bonne équipe et qu'on reste comme cela... cette équipe a été battu deux fois par notre adversaire direct... et ce dernier s'est bien renforcé... donnons nous les moyens de les battre... eux ils ont fini premier mais certains de leurs joueurs sont critiqués et ils se renforcent.. nous 2ème sans jouer la ldc et faut pas critiquer un seul joueur et on est les meilleurs, faut pas empiler et la concurrence c pas bon (à lyon c vrai pas de concurrence)...

     

    Je n'ai pas ce sentiment.

    Je pense même plutôt qu'ils sont plus accessibles que d'habitude.

    Leur maître à jouer, Juninho, est vieillissant et sera moins régulier, devant, à part Benzema, Fred et Barros ne se sentent pas vraiment désirés et son transférables(sans succes) chaque année, il y aura des mécontent sur leur temps de jeu au milieu, il y aura peut être un clan lillois au détriment de l'osmose du groupe et derrière Mensah doit prouvé qu'il s'approche du niveau de Squillacci.


  9. Son âge n'est pas un problème, au contraire il permet d'expliquer à Tremoulinas que son horizon n'est pas bouché durablement aux girondins.

    Pas de problème non plus sur ses compétences, quelqu'un qui a été bon, ne perd pas savoir faire.

     

    L'interrogation est plutôt sur son niveau de forme physique, où en est il de sa préparation, qu'à t'il fait ses derniers mois, a t'il beaucoup joué...???


  10. Ce n'est pas possible qu'il rate, ça. Il n'est pas buteur on le sait, mais celle là n'importe qui peu la mettre.

    C'est plus un problème d'application, de concentrattion, de professionalisme.

    Pour moi, c'est moins pardonnable que le manque de talent.

     

    En milieu off, on est pourvu de gens au talent confirmé : Wendel, Gourcuff, Goufran, Jussie...

     


  11. Triaud: "Lyon tombera"

    Propos recueillis par Jean-Sébastien GROND

    De Football.fr

    le 17/07/2008

     

     

    Entouré de Blanc et Gasset, le président de Bordeaux veut remporter la Ligue 1. (Maxppp)

     

    L'ambition du vice-champion. A trois semaines du début de la Ligue 1, les Girondins de Bordeaux se préparent activement pour une longue saison. Qualifiés directement en Ligue des Champions, Laurent Blanc et ses hommes désirent surtout concurrencer l'Olympique Lyonnais dans la course au titre. Le président du club aquitain, Jean-Louis Triaud, fait un point sur le mercato (et le cas Jérémy Mathieu), se prononce sur les outsiders de Ligue 1 et se félicite de la réussite de Blanc, qui ne l'étonne pas du tout.

     

    Football.fr : Président Triaud, comment percevez-vous la préparation d'avant-saison de votre équipe ?

    Jean-Louis Triaud : Je ne vois pas forcément les matches amicaux, mais je sais qu'une préparation est très difficile. Il y a un travail physique lourd à digérer. Il faut voir le résultat dans les semaines à venir. On affronte l'OM ce week-end, mais ça reste encore un match amical. Vous savez, l'an dernier, on avait été nul avant le championnat. J'espère surtout boucler le recrutement rapidement.

     

    Que manque-t-il pour clôturer votre mercato ?

    Nous sommes toujours à la recherche d'un arrière gauche, comme depuis le début de l'intersaison, avec la piste Mikaël Silvestre. Jérémy Mathieu ne devrait probablement pas venir, car le TFC ne veut vraiment pas le céder. J'attends désormais que Laurent Blanc désigne sa cible. On fera le nécessaire, sans avoir forcément de budget précis pour ce transfert.

     

    "L'OM peut contester l'OL"

     

    Avec les arrivées de Gouffran et Gourcuff, vous préparez plus que jamais l'avenir...

    Ils sont jeunes mais ont déjà prouvé en Ligue 1. Les deux Yoan ne sont pas là pour exploser dans 2-3 ans, mais cette saison. En France, on donne, à tort, peu d'importance aux jeunes de 22 ans. Mais effectivement, l'avenir, c'est notre centre de formation. Tous les ans, on sort d'excellents éléments. Je suis satisfait de leur évolution.

     

    Quel est l'objectif annoncé cette saison en Ligue 1 ? Est-ce le moment pour détrôner l'OL ?

    L'équipe s'est renforcée, alors nos ambitions ne vont pas être revues à la baisse. Comme l'an dernier, nous espérons finir sur le podium, pour rejouer la Ligue des Champions la saison prochaine. En début de championnat, toutes les grosses écuries ambitionnent de remporter le titre. C'est notre cas, mais on sait que ça va être extrêmement compliqué. Cela ne se joue à rien. L'OL connaît la recette depuis six ans mais tombera un jour ou l'autre. Le club a subi des changements, alors c'est peut-être la saison pour doubler Lyon. On fera du mieux possible, on ne se privera pas pour gagner la Ligue 1 si elle est à notre portée. L'objectif minimum, c'est de se rapprocher. Mais Bordeaux n'est vraiment pas seul à prétendre ce titre d'outsider au titre. Avec un recrutement très intéressant, l'OM peut également contester la supériorité lyonnaise.

     

    Un an après, êtes-vous surpris par la superbe réussite de Laurent Blanc ?

    Non. Il a répondu à nos attentes. Ce n'est pas étonnant de le voir si performant sur un banc de touche. L'été dernier, nous avions quand même l'objectif d'engager un entraîneur capable de monter le club vers les sommets. J'étais optimiste, je savais que Laurent Blanc avait le talent pour gérer un tel groupe. Ce n'était pas un coup de poker.

     


  12. Football365.com

    Bordeaux : Sabri sur les tablettes

    Rédaction 365 - mardi 01 juillet 2008 - 14h19

     

    Le milieu ou arrière droit international turc Sabri Sarioglu intéresserait les Girondins de Bordeaux.

     

    Sur les tablettes du Paris Saint-Germain, les Girondins de Bordeaux songerait également à l’international turc Sabri Sarioglu (23 ans, Galatasaray), dont le contrat expire en 2009. Capable de jouer au poste d’arrière droit ou dans l’entrejeu, il aurait également été remarqué la Fiorentina, Stuttgart et autres Palerme.

     

    Le joueur devrait prochainement se voir proposer une prolongation de contrat, mais l’appel de l’étranger pourrait bien se révéler le plus fort.

     

    L'info n'est pas si vieille et indique qu'on envisage peut être un retour de Jurietti à gauche si on ne trouve personne à ce poste.

     

     

     

    Quelques infos sur le joueur issues du site www.fr.euro2008.uefa.com :

     

     

     

    Arrière ou milieu droit audacieux, Sabrı Sarıoğlu n'avait aucune sélection avant les éliminatoires. A 23 ans, le joueur du Galatasaray AS jouera donc sa première grande phase finale.

     

    Formé à Galatasaray, il débute sous les ordres d'un entraîneur nommé Fatih Terim.

    Il remplace Franck Ribéry lors de la victoire en Coupe de Turquie 2005. L'année suivante, il fait main basse sur la Süper Lig.

    Il est le héros du club en marquant deux buts lors du 3-0 infligé en dernière journée du Championnat au Kayserispor, ce qui permet à Galatasaray de coiffer Fenerbahçe.

    Il fête son 100e match de Süper Lig avec un but fantastique en solo contre le Bursaspor, le 10 décembre 2006.

    Il débute sous le maillot turc en Hongrie en éliminatoires de l'UEFA EURO 2008™ (1-0). C'est la première de ses 10 titularisations.

    Le saviez-vous ?

    Sabrı a joué 12 fois en UEFA Champions League. Ses meilleures performances ? Il a battu Liverpool en phase de groupes 2006/07 à domicile (3-2).

     

    Quelqu'un l'a remarqué pendant l'Euro ?

     

     

     

     

     

     

     


  13. Jouer à 12 c'est ce que j'ai trouvé pour être sur d'être champion :Invision-Board-France-557:

     

    Blague à part, on à qu'un joueur aux 3 postes que j'ai cité.

    Si on veut doubler les postes, il faut recruter.

     

    @Fandesgigisexplique moi comment tu vois les postes de Diarra, Tremoulinas et Wendel doublés

     

     


  14. Blanc semble trouver le nombre recrues insufisantes et il n'a pas tout à fait tort.

    Bilan actuel : 2 départs pour 2 arrivées = 0 renforts

     

    De plus il réitère son souhait de doubler les postes

     

    Ramé - Valverde - Olimpa

    Chalmé - Jurietti

    Henrique - Planus

    Diawara - Baysse

    ??? - Tremoulinas (le coach ne compte pas sur Marange)

    Gouffran - Alonso

    Diarra - [ b]??? [/b] (Lavie n'a pas encore le niveau)

    Fernando - Ducasse

    Wendel - [ b]???[/b]

    Gourcuff - Jussie

    Cavenaghi - Obertan - Saivet

    Bellion - Chamack

     

    Il manque donc 3 joueurs.

     

    1- Tout le monde se focalise sur l'arrière gauche car sur les 3 joueurs manquants, c'est le seul qui serait titulaire.

    Un joueur sera le bienvenu, Mathieu, Armand, ou tartampion, peut importe. Le coach est un ancien défenseur, il saura faire le bon choix.

    Cepndant, par le jeu des polyvalences, nous avons Jurietti qui a déjà prouvé qu'il est loin d'être manchot à ce poste.

     

    2- Si une tuile arrive à Wendel, nous n'avons personne qui sache vraiment jouer à son poste.

    Il est essentiel qu'on double son poste pour palier à une suspension ou pire une blessure longue durée, mais aussi pour le faire souffler afin qu'il garde la forme toute la saison et qu'il évite les blessures liées à la fatigue.

    Plein de pistes sont possibles, mais un joueur sur le marché qui ne devrait pas être hors de prix, c'est Dernis.

    En plus il me semble qu'il est pote avec Chalmé, cela facilitera son intégration.

    Lui ou un autre, c'est un besoin essentiel à pourvoir.

     

    3- Un milieu purement défensif pour remplacer Diarra. Fernando, Gourcuff, Wendel, Ducasse, ne sont pas fait pour jouer juste devant la défense.

     

    Si au moins on a les 2 premiers, on aura alors une équipe complète avec 24 joueurs ce qui est loin d'être exceptionnel

×