Jump to content
Forum WebGirondins
  • Announcements

    • Guest

      [A lire]Règlement pour les transferts

      Pour l'intersaison 2008 pas de changement notable dans ce topic règlement, on vous demande juste de respecter cette charte, merci.   1/° Obligation de mentionner vos sources (sites, journaux, radios, télé) en cas d'annonce d'un nouveau joueur, notamment pour le topic [Rumeurs : Départs et Arrivées .   2/° En cas d'absence de source, les modérateurs se réservent le droit de rappeler à l'ordre, d'avertir le membre ou de fermer le topic.   De même si la source est jugée trop fantaisiste (une connaissance au Haillan a parlé à une personne etc, ou source d'un indic foireux venu d'ailleurs...)   3/° Toutes insultes, moqueries, propos racistes ou diffamatoires peuvent être répréhensible d'un bannissement du forum sans préavis.   4/°Enfin, éviter le langage SMS et le FLOOD abusif .
    • eltet

      Règlement du concours par équipes

      Règlement du concours par équipes

      Cela concerne uniquement le championnat de L1.

      Tout d'abord (sauf si cela est déjà fait), il vous faut vous inscrire aux pronostics en mode individuel. Le lien ICI . Le règlement général est également explicité sur ce lien.
      Pour pronostiquer, c'est ICI.

      Ensuite, deux choix :

      1° : Soit vous êtes seul et dans ce cas, faites-vous connaître ICI afin d'intégrer une équipe en cours de formation ou de trouver des partenaires. Pour voir la liste des "chercheurs", le lien ICI.
      2° : Soit vous avez déjà des partenaires et dans ce cas, indiquez le nom de votre équipes avec les trois pseudos composants celle-ci.

      Pour faire une demande de bannière c'est ICI.

      Après chaque journée, le modérateur des pronostiques fait le classement en copiant vos points dans une base Excel donc, merci d'indiquer exactement sous quel pseudo vous vous êtes enregistré (ex : je post sous le pseudo "eltet" mais je suis inscris sous le pseudo "eltet08" ou "jojolelapin" ... la base ne peut deviner la différence de pseudo ... ).
      L'idéal est de garder le même pseudo mais bon, chaque année, il y a des pseudos différents d'où cette précision.

      Vous pouvez consulter le classement dans la section Pronostics, l'exemple de la saison 2008-2009 avec le lien ICI.

      Pour former une équipe, une fois que vous vous êtes fait connaître en tant qu'individuel, merci de dialoguer via MP. Pas la peine de flooder sur la section Pronostics ou alors un minimum mais de toutes façons, je veille aux grains :Demon12: .

      Une fois l'annonce de l'équipe faite, vous pouvez créer un topic unique pour votre team.



      Comme la saison dernière, un mercato sera organisé en décembre (même dates que le mercato hivernal pour le championnat français). Ceci, afin de réorganiser les équipes.

      J'explique : chaque année, des équipes se retrouvent à deux voir à un seul participant suite à la défection des partenaires. Le championnat perd donc de son intérêt. Le but de ce mercato est donc de remettre à flot certaines équipes soit par fusion de deux équipes, soit par rajout d'un membre (ou deux) qui avait râté le début des pronostics dans l'équipe affaiblie par les départs et le non-sérieux des pronostiqueurs.

      En cas de fusion de deux teams, les points seront rapportés sur la nouvelle équipe née de la fusion. En cas de membres n'ayant pas de points dans une équipe et même s'ils en ont en individuel, ils partiront de zéro (faut me comprendre, difficile pour moi de reprendre les journées d'un nouvel arrivant en cours de saison, pas le temps de me retaper les journées d'avant trêve). Mais bon, cela permettra quand même de remonter une équipe et éventuellement de repartir pour la saison d'après.

      Ce classement par équipe est fait pour le "fun", convivial et vraiment sympa. Un lot n'est pas prévu mais bon, sait-on jamais si notre Nico national est disposé à faire un geste ... suivant les finances ...


      Le modérateur en charge des pronostiques est à votre disposition pour de plus amples renseignements soit par MP, soit sur le topic "Discussions générales sur les pronostics - saison 200?/200?"

      Bons pronos :Invision-Board-France-163:
Guest robi17

Revue du Web des Transferts

Recommended Posts

Guest dams33_5

Kahlenberg en pleine réflexion

Fabrice LAMPERTI - vendredi 20 juillet 2007 - 12h13

 

Affecté par les départs en série, le milieu danois s’interroge. Officiellement, il se sent bien à Auxerre. Mais il ne serait pas forcément opposé à un départ. Les Espagnols de Getafe semblent très intéressés.

 

L’AJ Auxerre entame une nouvelle ère à tâtons. Cinq piliers du club (Akalé, Cheyrou, Kaboul, Mathis, Sagna) ont mis les voiles lors de cette intersaison. Ces départs ont été compensés par six arrivées, mais la question de la compétitivité de l’ensemble reste en suspens. Une interrogation partagée par certains membres de l’effectif icaunais. Thomas Kahlenberg ferait partie de la caste des inquiets. Arrivé en 2005, le Danois a peu goûté ces départs en cascade.

 

D’autant que, dans son plan de carrière initial, il avait inscrit un départ de Bourgogne après deux saisons. Las, il sort d’un exercice où les blessures l’ont tenaillé. Jamais il n’a été en mesure de confirmer les immenses espoirs nés d’une première saison remarquable. Sa cote a chuté, même si Kahlenberg reste courtisé. Il compte toujours plusieurs admirateurs.

 

Une rencontre avec Bourgoin

 

Le courtisan le plus assidu serait Getafe. Le club espagnol, où sévit désormais Michael Laudrup, s’est récemment manifesté. Laudrup aimerait compter son compatriote dans son effectif. Des contacts auraient déjà été amorcés entre les deux parties, les Espagnols étant enclins à formuler une offre de 5 millions d’euros. Des clubs français seraient également à l’affût. Monaco a songé au Danois, mais aurait refermé le dossier. Il se murmure que Bordeaux aurait un œil sur lui.

 

Mais les dirigeants auxerrois ne semblent pas prêts à accepter un nouveau départ. Le joueur doit prochainement rencontrer Gérard Bourgoin, le vice-président de l’AJA, pour faire le point. En attendant, Kahlenberg refuse de s’épancher : « Je n’ai pas envie de parler de mon avenir, a-t-il confié à l’hebdomadaire But! Transferts, paru mercredi dernier. J’ai encore deux ans de contrat. Ce n’est pas le moment d’en discuter. » Ça pourrait devenir d’actualité très prochainement…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Djeje

Le milieu de terrain l'AJ Auxerre, Thomas Kahlenberg, a prolongé son contrat d'une saison, annonce le site officiel du club bourguignon. L'international danois, qui était également courtisé par Getafe, est désormais lié avec l'AJA jusqu'en 2010. Kahlenberg a disputé 29 matches de Ligue 1 la saison dernière et inscrit 4 buts.

 

lequipe.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest dams33_5

Spartak : Kalinichenko dans l’expectative

Ignazio GENUARDI - dimanche 22 juillet 2007 - 17h43

 

 

Le milieu ukrainien du Spartak Moscou, Maxim Kalinichenko, n’est pas encore fixé sur son avenir.

 

 

Alors que la presse russe évoquait des pistes en France (Bordeaux, Marseille, Rennes), Maxim Kalinichenko est toujours au Spartak Moscou. Le milieu ukrainien espère pouvoir trouver grâce aux yeux du nouvel entraîneur (Stanislav Cherchessov) mais ses dirigeants ne l’entendent pas forcément de cette oreille. Le Spartak est disposé à s’en séparer.

 

Néanmoins, pour l’instant, les dirigeants n’ont reçu qu’une offre officielle pour leur international ukrainien. Elle provenait de Dniepropetrovsk.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Source : Football365

 

Bordeaux a fait signer pour quatre ans Alou Diarra. Les Girondins récupèrent un joueur motivé qui, en restant en France, a la quasi assurance d’être titulaire. Tout le monde est content. Même Lyon.

 

 

Alou Diarra a porté pour la dernière fois le maillot lyonnais lors de la Peace Cup en Corée du Sud. Le milieu international a quitté l'OL pour rejoindre Bordeaux. La semaine dernière dans les colonnes d’un grand quotidien, Alou Diarra ne cachait pas que ses discussions avec Alain Perrin ne l’avaient pas rassuré : son temps de jeu risquait d’être aussi limité que sous l’ère Houllier. Mais cette fois, l’ancien Lensois était prévenu. Diarra pouvait donc se mettre en quête d’un ailleurs plus clément pour jouer plus que les quinze matchs disputés en L1 la saison passée (9 seulement comme titulaire).

 

C’est finalement à Bordeaux que le finaliste malheureux du Mondial 2006 va se relancer. Alou Diarra a donné lundi un nouvel élan à sa carrière en signant un contrat de quatre ans les Girondins. Après le départ de Rio Mavuba à Villarreal, Bordeaux avait l’impérieux besoin de retrouver un milieu défensif de valeur. Le clone de Patrick Vieira avait les faveurs de Laurent Blanc. Restait à trouver le moyen de payer les 7,5 millions d’euros du transfert. Autre souci : négocier avec un club peu enclin à discuter avec les Girondins.

 

Ces derniers mois, les rapports entre Lyon et Bordeaux s’étaient considérablement dégradés. Vrai-faux transfert de Chamakh, finale de la Coupe de la Ligue, accueil détestable réservé aux Lyonnais à Chaban-Delmas, la rivalité entre les deux clubs n’est pas encore aussi forte qu’entre le Bordeaux de Claude Bez et le Marseille de Tapie, mais elle aurait pu le devenir. Depuis la Corée du Sud, sur le site de son club, Jean-Michel Aulas a d’ailleurs tenu à se poser en réconciliateur : « En acceptant ce transfert de 7,75 millions d'euros, nous avons montré notre bonne volonté à Bordeaux. C'est très difficile de perdre un international. J'ai voulu montrer aux Girondins que nous étions fair-play (faisant référence aux contacts avec Chamakh par le passé). Nous avions aussi pour Alou une proposition de Manchester City. »

 

Peu enclin d’habitude à céder un de ses joueurs à un concurrent national potentiel, l’OL a cette fois joué le jeu. Alou Diarra ne s’en plaindra certainement pas. Après ses passages en Allemagne (Bayern) ou en Angleterre (Liverpool), la possibilité de rester en France à un an de l’Euro était trop belle. Approché l’année dernière par l’AS Roma, le joueur sait qu’il a perdu du temps dans sa progression. Les clubs intéressés par sa venue cette saison, même s’ils étaient de qualité comme le Werder Brême, ne l’étaient pas autant que ceux qui mettaient le nez à la fenêtre il y a douze mois. Avec ce transfert tout le monde a le sourire. Lyon, d’abord, qui voit partir un joueur onéreux, un brin râleur et à l’avenir bouché pour une somme rondelette (7,75 millions d’euros). Bordeaux et Laurent Blanc, ensuite, qui récupèrent un joueur de qualité. Et la L1, enfin, qui garde un des finalistes français du Mondial 2006. Des quatorze français alignés le 9 juillet 2006 à Berlin, douze évoluent à l’étranger ou ont arrêté : seuls Sylvain Wiltord et Alou Diarra, en plus de l’Italien Grosso, sont les joueurs de L1 pouvant se targuer d’avoir joué la dernière finale de la Coupe du Monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest asca

L'Equipetv.fr

 

Foot - L1 - Bordeaux Le casse-tête

lun 23 jui, 23h31

 

Les saisons se suivent et se ressemblent à Bordeaux. Du moins, en apparence. Car malgré l'arrivée du duo Blanc-Gasset, la donne paraît avoir peu changé, aucun système de jeu n'étant définitivement arrêté. Si Ricardo éprouvait des difficultés pour faire évoluer son onze dans un schéma fixe, le binôme pourrait être voué à connaître le même type de problématique. Laurent Blanc et son collaborateur nourrissent les mêmes interrogations que leur prédécesseur brésilien en matière de stratégie et de positionnement. Et le dilemme concernant les rôles à définir de Micoud et de Jussiê, en qualité de meneurs de jeu, reste entier. Force est de constater que l'effectif bordelais se trouve de nouveau dans une situation contradictoire. Si Faubert, Mavuba et Smicer sont partis, Alou Diarra et Matthieu Chalmé sont arrivés, quand Jussiê a été confirmé aux côtés de Wendel, Alonso, Fernando, Francia et Ducasse. Alors, quid de l'organisation globale, quand il est presque entendu que Jussiê, qui préfère évoluer en soutien des deux pointes, rechignera à occuper le poste de milieu excentré, au profit d'un Micoud encore moins à l'aise le long de la ligne de touche ? Les entraîneurs pourront-ils opter pour un « 4-1-2-1-2 » en reléguant l'un des deux dans un couloir ou sur le banc, ou sacrifier le poste de créateur axial en configuration « 4-2-2-2 », sans que le rendement de l'équipe n'en pâtisse ? Telle est la question. La même, toujours. Que dire également du placement d'un Fernando en forme internationale ou d'un Diarra à fort abattage et en quête de temps de jeu qui, en configuration « losange », feraient les frais du système ? Une éventualité que l'ex lyonnais élude. « J'arrive avec mes qualités et mon style, qui sont différents de ceux de Rio , précise-t-il. Je vais tout faire pour jouer, communiquer et faire gagner l'équipe. Et comme de toutes façons, je n'aime pas perdre, nous irons tous dans le même sens. »

 

Difficile donc de se faire une idée précise de la tactique choisie par Laurent Blanc. Ayant déjà expérimenté lesdites formules lors de rencontres amicales, le Cévenol n'abandonne pas ses préceptes de joueur. « Je n'ai pas changé, j'aime toujours le jeu, mais en termes d'efficacité, explique-t-il. Je vais donc faire en sorte que celui de Bordeaux soit plaisant et efficace .» Et selon Jean-Louis Gasset, la polyvalence - des hommes et des schémas - pourrait être la solution. « Nous ne faisons pas d'essais actuellement, car Laurent ne veut pas que nous ayons un schéma fixe... L'idéal, dans son esprit, serait d'avoir une panoplie de joueurs capables de pouvoir changer de système, indique l'adjoint. Lorsque l'on est mené, on s'adapte. Mais obligatoirement, il faut l'avoir travaillé .» Par conséquent, l'idée de Blanc est de faire jouer l'équipe en forme du moment, par rapport à des détails auxquels son collectif devra se plier. « Il faut des automatismes, et je pense que nous allons nous orienter vers une panoplie de trois schémas, dans lesquels la complémentarité de l'effectif s'effectuera selon l'adversaire, l'endroit, le score, la forme ou les suspensions ,» détaille Gasset.

 

Alors, si pour l'heure rien n'est encore réellement établi, les entraîneurs bordelais auront fort à faire pour définir une équipe et un système de jeu types. A moins que le « 4-2-3-1 » ne fasse son chemin... Mais le casse-tête ne fait que commencer.

 

De quoi méditer jusqu'au 04-08-07

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest asca

Ligue 1 - Blanc : "Difficile et excitant"

 

Eurosport - mar., 24 juil. 13:09:00 2007

 

Un mois après sa prise de fonctions à Bordeaux, Laurent Blanc a déjà pris la mesure de son nouveau métier d'entraîneur. S'il ne se fait "pas d'illusion" et sait qu'il ne sera jugé que sur les résultats, l'ancien international français assume, en espérant donner et prendre du plaisir.

 

Plus d'infosUn Bordeaux de qualité ?

LAURENT BLANC, comment se passe cette nouvelle vie d'entraîneur ?

 

L.B. : Je vis très bien. On se prépare du mieux possible. Le stage d'avant-saison à Anglet s'est bien passé car les garçons ont bien répondu aux charges de travail. Nous sommes ensuite revenus à Bordeaux. Le dernier stage va être réalisé avec un groupe plus resserré qui va préparer la saison prochaine avec beaucoup d'envie et, j'espère, beaucoup de résultats.

 

Sentez-vous dans votre entourage une forme d'impatience ? On a l'impression que les gens sont pressés de vous voir à l'oeuvre et de découvrir la "patte Laurent Blanc"...

 

L.B. : (rires) Je ne sais pas. Peut-être. Quand un nouvel entraîneur débute, les gens attendent de voir sa philosophie de jeu. C'est peut-être ce que l'on attend de moi. Mais ce qui m'intéresse est de travailler avec mon groupe, de les faire adhérer tant au niveau physique, du jeu et technique. Pour le moment, tout se passe bien.

 

Vous nous parlez de philosophie. Quelle est celle de l'entraîneur Laurent Blanc ?

 

L.B. : Le plus haut niveau, c'est être rigoureux, discipliné et être efficace. Si l'on peut avoir ces trois qualités en y ajoutant le plaisir et le beau jeu, on sera tous heureux. Mais je ne me fais pas d'illusion. De temps en temps, lorsque l'on vivra des périodes difficiles, il faudra se resserrer au niveau de la rigueur et peut-être se montrer moins beau à voir jouer pour être efficace. En ce qui me concerne, je ne prétends pas inventer des choses ni avoir la science infuse. Ce qui m'intéresse est de produire du jeu même si je sais qu'on ne pourra pas toujours le faire car on tombera sur un adversaire meilleur que nous ou qui se regroupera et nous empêchera de produire du jeu. Il faudra prendre en considération toutes ces choses. Mais si l'idée directrice est celle-ci...

 

Florian Marange a confié s'éclater à l'entraînement avec vous. Cela doit faire plaisir ?

 

L.B. : J'ai été joueur il y a pas si longtemps. La période actuelle est délicate car il y a une grosse charge de travail. Il faut le reconnaitre. Mais comme je l'ai dit aux garçons : "On est devant une pompe à essence, on essaie de remplir le réservoir et la réserve en même temps." Le matin, les séances ont été plus lourdes à supporter mais l'après-midi, on leur a proposé des jeux intéressants que ce soit pour les défenseurs ou les attaquants. S'ils ont pris du plaisir, nous aussi. Donc tout va pour le mieux. Ils sont au courant que ce n'est peut-être pas la meilleure période pour s'éclater mais si tout le monde est prêt physiquement on pourra le faire sur le terrain. Chacun pourra amener ses qualités et ses caractéristiques différentes. A l'entraînement, les garçons ont bien compris que ce qui m'intéressait est de produire du jeu et de faire en sorte qu'il y ait beaucoup d'affinités sur le terrain. On travaille pour cela. Les garçons sont réceptifs et c'est donc intéressant mais c'est un travail de toute l'année, il ne faudra jamais croire que c'est arrivé. Et si jamais on n'y parvient pas, il faudra toujours croire que l'on peut y arriver.

 

Il y a deux semaines de cela, on a senti une petite dissonance entre vous et votre président, Jean-Louis Triaud, au sujet du recrutement...

 

L.B. : Non, pas du tout. (Il se reprend) Enfin pas du tout...

 

Vous sembliez pressé de constituer votre effectif ?

 

L.B. : Ce n'est pas qu'on est pressé ni impatient mais je suis un technicien et j'ai envie de travailler avec mon groupe, c'est tout. Tout le monde peut le comprendre. Si c'est de l'impatience... Il y a une saison qui commence le 4 août et on n'est pas obligé de recruter le 3 août. J'ai fait certaines déclarations qui n'ont pas été méchantes. Elles n'étaient même pas en direction de monsieur Triaud car on passe des heures et des heures ensemble au téléphone. On mange même parfois ensemble pour faire avancer les dossiers. On travaille et on est tous conscients que l'on a un recrutement judicieux à réaliser. Mes paroles, c'était juste pour dire que si l'on pouvait accélérer les choses, ce serait bien.

 

Vous semblez avoir été entendu puisque vous obteniez quelques jours après la signature de David Bellion. Il a même marqué lors de son premier match...

 

L.B. : Oui, c'est bien. Je crois que même si nos priorités restent les mêmes, on avait le désir de s'attacher les services d'un attaquant qui prenne la profondeur. Sur le marché français, il n'y en avait pas des tonnes et sur le marché étranger, cela coûte des fortunes. Lorsqu'on a eu l'opportunité David, j'ai sauté dessus car c'est un garçon qui a beaucoup de potentiel. Il ne l'a pas encore démontré totalement mais avec beaucoup de travail technique, de la confiance, je pense que cela peut être un beau challenge pour lui et une très bonne opportunité pour les Girondins de Bordeaux.

 

Vous parliez de vos priorités mais on a également vu le nom de Laurent Robert qui attendait une proposition de Bordeaux. Avez-vous des précisions à ce sujet ?

 

L.B. : Non, pas de précision nouvelle. Il y a des priorités dans le recrutement. On essaie avec le président d'avancer sur les dossiers importants (ndlr : un défenseur central). Après, il sera peut-être temps de se pencher sur d'autres dossiers.

 

Les Girondins de Bordeaux ont terminé à la sixième place la saison dernière. Quel est l'objectif du club en 2007/2008 ?

 

L.B. : Comme je l'ai dit en conférence de presse, je pense qu'il faudra fixer les objectifs lorsque le recrutement sera fini. Ça ne sert à rien d'annoncer les choses sans connaitre son groupe définitif. Il est évident que les Girondins de Bordeaux se doivent d'afficher certaines ambitions, j'espère qu'elles seront à la hauteur de nos moyens.

 

Et d'un côté personnel, vous fixez-vous un objectif pour votre première saison en poste ?

 

L.B. : Non... non. Vous savez, je suis venu dans ce métier car j'en avais envie au fond de moi-même. Comme je l'ai dit, je n'avais envie de le faire n'importe où. Ça peut paraître prétentieux de ma part mais je l'assume. J'ai confirmation depuis que je suis en poste que c'est un métier très difficile. Que c'est un métier qui demande beaucoup d'énergie car l'entraîneur est un pion important dans un club surtout dans le domaine technique. Et le problème est que l'on juge son travail seulement par les résultats. C'est très dévalorisant si j'ose dire car il a des millions de choses à faire et on ne le juge que sur un score nul, une défaite ou une victoire. C'est comme ça... Je le savais avant, j'en ai confirmation. C'est un métier très difficile je le répète, mais très intéressant et excitant à la fois. Je suis venu pour essayer de prendre du plaisir, d'en donner aux joueurs. Si les deux sont réunis, je pense que les résultats seront au bout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest asca

Ligue 1 - Un Bordeaux de qualité ?

 

Eurosport - mar., 24 juil. 13:08:00 2007

 

Sixièmes de Ligue 1 la saison dernière, Bordeaux et Laurent Blanc semblent armés pour tenir un rang semblable en 2007/2008. Le nouvel entraîneur du club espère aussi et surtout soigner la manière alors que les supporters aquitains ont été sevrés de spectacle sous l'ère Ricardo.

 

Plus d'infosBlanc : "Difficile et excitant"

BORDEAUX

 

Date de fondation : 1881

 

Président : Jean-Louis Triaud

 

Entraîneur : Laurent Blanc

 

Palmarès :

 

Championnat de France : 5 (1950, 1984, 1985, 1987, 1999)

Coupe de France : 3 (1941, 1986, 1987)

Coupe de la Ligue : 2 (2002, 2007)

Coupe Intertoto : 1 (1995)

Championnat de D2 : 1 (1992)

 

OBJECTIF :

 

Deuxièmes en 2006, sixièmes en 2007, où seront les Girondins de Bordeaux en 2008 ? Difficile à dire. D'ailleurs, Laurent Blanc reste prudent à ce sujet. Le nouvel entraîneur du club souhaite attendre avant d'annoncer quoi que ce soit. Cependant, compte tenu des motivations qui ont poussé le "Président" à signer dans le club aquitain, on n'imagine guère les Marine et Blanc jouer le maintien. Les Bordelais espèrent secrètement se positionner dans le premier tiers du tableau, voire même un peu plus haut. En ont-ils les moyens alors que Darcheville, Mavuba ou Faubert ont quitté le Haillan ? Tout dépendra du rendement de leurs remplaçants (Chalmé, Bellion et Diarra). Pour le moment, Laurent Blanc insiste sur la qualité du jeu. Le nouvel entraîneur aimerait redonner du plaisir à Chaban-Delmas alors que la saison dernière a été plutôt morne en matière de spectacle.

 

TRANSFERTS :

 

Arrivées : Blanc (entraîneur), Lavie (Gueugnon, rp), Jussie (transf. déf Lens), Chalmé (Lille), Bellion (Nice), Diarra (Lyon)

 

Départs : Ricardo (entraîneur, Monaco), Darcheville (Glasgow Rangers), Cid (Bolton), Enakarhire (Dynamo Moscou), Dalmat (Sochaux), Sekour (Nantes, p), Faubert (West Ham), Beto (Recreativo Huelva), Mavuba (Villarreal), Ayité (Brest), Smicer (Slavia Prague)

 

LE JOUEUR A SUIVRE : Alou Diarra

 

Une saison pour rien. Ou presque. Parti de Lens pour conquérir Lyon, Alou Diarra a échoué dans sa quête. N'entrant pas dans les plans de Gérard Houllier ni de son successeur Alain Perrin, le vice-champion du monde est parti chercher son bonheur du côté de Bordeaux où il aura la tâche de remplacer Rio Antonio Mavuba, parti à Villarreal. Alou Diarra joue gros à moins d'un an du Championnat d'Europe des Nations. S'il veut en être, l'ancien Lensois devra réussir une saison pleine avec son nouveau club, Bordeaux. "Bordeaux était le club qu'il me fallait, qui me correspondait le mieux. J'avais la possibilité de partir à l'étranger mais le challenge de Bordeaux était le meilleur pour moi. J'ai été séduit par le discours du président et du coach qui ont vraiment montré leurs motivations pour me recruter. Le coach a eu une très grande carrière de footballeur, je sais qu'il compte sur moi, j'ai hâte de travailler avec lui."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Source : Mercato 365

 

Transfert : Rbati en stand-by

- mercredi 25 juillet 2007 - 09h34

 

Testé par Bordeaux, Amine Rbati n'est pas encore fixé sur son avenir. Le défenseur central marocain a une touche en France mais rien de concret.

 

Après un essai aux Girondins de Bordeaux, Amine Rbati, 26 ans, qui évoluait la saison dernière à Al Wakrah (Qatar), est toujours dans l'expectative. Bordeaux n'a pas totalement refermé le dossier mais Laurent Blanc a d'autres priorités en défense centrale. Un autre club français, dont l'identité n'a pas filtré, s'est également renseigné.

 

L'international marocain aurait aussi des touches en Turquie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Angel971

Source : Mercato365

Juventus : Boumsong refuse la Bundesliga

Ignazio GENUARDI - mercredi 25 juillet 2007 - 18h23

 

Le défenseur français de la Juventus, Turin, Jean-Alain Boumsong, a décidé de ne pas donner suite aux avances de certaines équipes allemandes.

 

 

 

Alors que les Girondins de Bordeaux tentent toujours d'obtenir un prêt avec option d’achat, Jean-Alain Boumsong (Juventus Turin) vient de refuser des offres en provenance de la Bundesliga. Le Borussia Dortmund, le Hertha Berlin et Wolfsburg n’intéressent pas l’international français.

 

Sous contrat jusqu’en 2010, « Boum » espère encore convaincre Claudio Ranieri de lui faire confiance.

 

Par ailleurs, la Viille Dame pourrait bientôt deux autres défenseur avec Nicola Legrottaglie et Domenico Criscito. Le premier intéresse ll Besiktas Istanbul alors que le second figure sur les tablettes de Gênes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest asca

BORDEAUX SONDE ASSOUS

 

En fin de contrat à Créteil, Jonathan Assous (23 ans) reste en contact avec

Nice, où sa priorité se porte jusqu’à présent. Mais le milieu défensif aurait

également plu aux Girondins, contre lesquels il a joué avec l’OGCN, cette

semaine, en match de préparation. Bordeaux cherche en priorité un défenseur central, mais le fait qu’Assous soit libre a ouvert une réflexion. Le joueur, lui espère signer un contrat de trois ans dans son futur club, serait aussi suivi, entre autres, par deux clubs de L 2, Reims et Sedan.

Source l'equipe du jour

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest skippy

Maxifoot

Bordeaux avance sans bruit top^

 

Laurent Blanc s'est emporté contre la lenteur du recrutement mais dispose en définitive d'un effectif assez riche et profond pour composer. Les départs de Darcheville (Rangers), Mavuba (Villarreal), Faubert (West Ham), Dalmat (Sochaux) et Smicer (Slavia) ont été compensés par les arrivées de Chalmé (Lille), Diarra (Lyon) et Bellion (Nice) conjuguées au transfert définitif de Jussiê et à la remise en forme de Cavenaghi, ce qui étoffe considérablement la palette des Marine et Blanc. Au point que la formule idéale ne saute pas immédiatement aux yeux. Le seul manque notable concerne la défense centrale, un poste qui tient particulièrement à coeur de Blanc. Jean-Louis Triaud a promis de faire un effort mais ni Boumsong ni Diakhaté n'ont succombé aux sirènes. Pierre (Nantes) et Mosquera (Pachuca) ont été contactés. L'arrivée d'un défenseur central pour épauler Planus devrait clore le recrutement bordelais et permettre de viser les cinq premières places.

 

Equipe type possible : Ramé – Chalmé, Planus, Jemmali (Henrique), Jurietti (Marange) – Fernando, Diarra (Micoud), Wendel (Obertan), Alonso (Jussiê) – Chamakh, Bellion (Cavenaghi)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest robi17

BORDEAUX SONDE ASSOUS

 

En fin de contrat à Créteil, Jonathan Assous (23 ans) reste en contact avec Nice, où sa priorité se porte jusqu’à présent. Mais le milieu défensif aurait également plu aux Girondins, contre lesquels il a joué avec l’OGCN, cette semaine, en match de préparation. Bordeaux cherche en priorité un défenseur central, mais le fait qu’Assous soit libre a ouvert une réflexion. Le joueur, lui espère signer un contrat de trois ans dans son futur club, serait aussi suivi, entre autres, par deux clubs de L 2, Reims et Sedan.

L'équipe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest robi17

# Valence lorgne sur Boumsong

 

# Selon la presse espagnole, Jean-Alain Boumsong figurerait sur les tablettes du FC Valence.

# Alors que Jean-Alain Boumsong a récemment affirmé vouloir rester à la Juventus, le FC Valence se serait renseigné auprès du club italien pour le transfert du défenseur français selon la presse espagnole.

 

Sport24

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Angel971

Source : Mercato365

 

Thuram contacté !

François DAVID - samedi 28 juillet 2007 - 20h56

 

A la recherche d’un grand défenseur central, Laurent Blanc a personnellement appelé Lilian Thuram pour lui proposer le challenge bordelais. Mais malgré l’amitié qui lie les deux hommes, un transfert semble, aujourd’hui, bien improbable…

 

 

 

Laurent Blanc commence à s’agacer. A moins d’une semaine de la reprise du championnat, le nouvel entraîneur de Bordeaux n’a toujours pas trouvé le défenseur athlétique qui rassurerait complètement sa charnière centrale. Plusieurs noms ont été évoqués dans la presse : Silvestre (Manchester United), Boumsong (Juventus), Pierre (Nantes) ont été les plus fréquemment nommés. D’autres (Christanval, Déhu, Rbati, Adailton) ont été proposés sans que le « Président » ne donne suite. Alors, Laurent Blanc doit faire jouer ses prestigieux réseaux.

 

Selon nos informations, « Lolo » a dernièrement approché un monstre sacré en la personne de Lilian Thuram, son ex-coéquipier en équipe de France. Un coup de téléphone très simple, visant juste à sonder le champion du Monde et d’Europe. L’échange a bien sûr été cordial, les deux hommes s’appréciant énormément. Blanc lui a confié son désir de le faire venir en Gironde pour encadrer sa nouvelle équipe et, bien sûr, d’être son relais sur la pelouse. Le joueur de Barcelone n’a pas accepté, bien entendu, mais il n’a pas non plus fermé la porte. Par respect pour Laurent Blanc plus que par intérêt ? Sans doute. Néanmoins, Lilian Thuram, qui émarge à plus de 3 millions d’euros nets par an au Barça, ne serait pas complètement insensible au discours bordelais.

 

Pas sûr d'être titulaire à Barcelone

 

Tout d’abord, sa place à Barcelone n’est plus assurée. Malgré la blessure de Carles Puyol (le capitaine est absent pour encore quelques semaines), Barcelone a des joueurs de grande qualité dans ce secteur (Marquez, Edmilson, Oleguer). Parfois en difficulté la saison passée, Thuram n’a pas accompli les meilleures performances de sa carrière. C’est peut-être l’une des raisons qui ont poussé le Barça à signer l’Argentin Gabriel Milito, l’un des tous meilleurs défenseurs au monde, durant le mercato.

 

Ensuite, il y a la perspective de l’Euro 2008, que Thuram souhaite disputer avec l’équipe de France. Si Bordeaux parvenait à le séduire, Thuram aurait l’assurance d’être titulaire et donc, d’enchaîner les matches et donc de garder le rythme. En outre, Bordeaux ne dispute « que » la coupe de l’UEFA, une compétition bien moins exigeante physiquement que ne l’est la Ligue des Champions à laquelle participe le FC Barcelone.

 

Malgré ces arguments, il semble bien improbable de revoir Thuram en Ligue 1. Son salaire est démesuré et son âge avancé pourrait en faire reculer certains, à commencer par Jean-Louis Triaud. Le président girondin n’a en effet jamais été enclin à signer un joueur en fin de carrière, et donc sans perspectives de revente (exception faite de Johan Micoud la saison passée). Mais bon, il est permis de rêver…

Pour être complet, notons que Jean-Alain Boumsong, la piste prioritaire de Laurent Blanc, n’a pas donné suite à l’offre du FC Valence. « Boum » veut poursuivre sa carrière à la Juventus et ce, malgré les réticences de son entraîneur Claudio Ranieri.

F.D (avec Ignazio GENUARDI)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Source : l'équipe

 

Toujours à la recherche d'un défenseur central, les Girondins de Bordeaux seraient actuellement sur la piste de Souleymane Diawara, l'attaquant de Bolton et ancien sochalien. Le club anglais, relégué en deuxième division, souhaite un transfert.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×