Jump to content
Forum WebGirondins
  • Announcements

    • Guest

      [A lire]Règlement pour les transferts

      Pour l'intersaison 2008 pas de changement notable dans ce topic règlement, on vous demande juste de respecter cette charte, merci.   1/° Obligation de mentionner vos sources (sites, journaux, radios, télé) en cas d'annonce d'un nouveau joueur, notamment pour le topic [Rumeurs : Départs et Arrivées .   2/° En cas d'absence de source, les modérateurs se réservent le droit de rappeler à l'ordre, d'avertir le membre ou de fermer le topic.   De même si la source est jugée trop fantaisiste (une connaissance au Haillan a parlé à une personne etc, ou source d'un indic foireux venu d'ailleurs...)   3/° Toutes insultes, moqueries, propos racistes ou diffamatoires peuvent être répréhensible d'un bannissement du forum sans préavis.   4/°Enfin, éviter le langage SMS et le FLOOD abusif .
    • eltet

      Règlement du concours par équipes

      Règlement du concours par équipes

      Cela concerne uniquement le championnat de L1.

      Tout d'abord (sauf si cela est déjà fait), il vous faut vous inscrire aux pronostics en mode individuel. Le lien ICI . Le règlement général est également explicité sur ce lien.
      Pour pronostiquer, c'est ICI.

      Ensuite, deux choix :

      1° : Soit vous êtes seul et dans ce cas, faites-vous connaître ICI afin d'intégrer une équipe en cours de formation ou de trouver des partenaires. Pour voir la liste des "chercheurs", le lien ICI.
      2° : Soit vous avez déjà des partenaires et dans ce cas, indiquez le nom de votre équipes avec les trois pseudos composants celle-ci.

      Pour faire une demande de bannière c'est ICI.

      Après chaque journée, le modérateur des pronostiques fait le classement en copiant vos points dans une base Excel donc, merci d'indiquer exactement sous quel pseudo vous vous êtes enregistré (ex : je post sous le pseudo "eltet" mais je suis inscris sous le pseudo "eltet08" ou "jojolelapin" ... la base ne peut deviner la différence de pseudo ... ).
      L'idéal est de garder le même pseudo mais bon, chaque année, il y a des pseudos différents d'où cette précision.

      Vous pouvez consulter le classement dans la section Pronostics, l'exemple de la saison 2008-2009 avec le lien ICI.

      Pour former une équipe, une fois que vous vous êtes fait connaître en tant qu'individuel, merci de dialoguer via MP. Pas la peine de flooder sur la section Pronostics ou alors un minimum mais de toutes façons, je veille aux grains :Demon12: .

      Une fois l'annonce de l'équipe faite, vous pouvez créer un topic unique pour votre team.



      Comme la saison dernière, un mercato sera organisé en décembre (même dates que le mercato hivernal pour le championnat français). Ceci, afin de réorganiser les équipes.

      J'explique : chaque année, des équipes se retrouvent à deux voir à un seul participant suite à la défection des partenaires. Le championnat perd donc de son intérêt. Le but de ce mercato est donc de remettre à flot certaines équipes soit par fusion de deux équipes, soit par rajout d'un membre (ou deux) qui avait râté le début des pronostics dans l'équipe affaiblie par les départs et le non-sérieux des pronostiqueurs.

      En cas de fusion de deux teams, les points seront rapportés sur la nouvelle équipe née de la fusion. En cas de membres n'ayant pas de points dans une équipe et même s'ils en ont en individuel, ils partiront de zéro (faut me comprendre, difficile pour moi de reprendre les journées d'un nouvel arrivant en cours de saison, pas le temps de me retaper les journées d'avant trêve). Mais bon, cela permettra quand même de remonter une équipe et éventuellement de repartir pour la saison d'après.

      Ce classement par équipe est fait pour le "fun", convivial et vraiment sympa. Un lot n'est pas prévu mais bon, sait-on jamais si notre Nico national est disposé à faire un geste ... suivant les finances ...


      Le modérateur en charge des pronostiques est à votre disposition pour de plus amples renseignements soit par MP, soit sur le topic "Discussions générales sur les pronostics - saison 200?/200?"

      Bons pronos :Invision-Board-France-163:
Fdg

Le club est il à vendre ?

Recommended Posts

Le 19/03/2018 à 12:32, Ogu a dit :

+1. Et je veux pas de fric de dictatures gazoreligieuses non plus.

Est-ce que ça se fait de refuser les Etats-Unis ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Fdg a dit :

Non mais c'est n'importe quoi de filer les clés d'une entreprise qui fait un chiffre d'affaires annuel de 60 millions d'euros à un branleur defootbaleur qui s'est arrêté en classe de 3ème...Chacun à sa place s'il vous plait...

Que d'anciens joueurs occupent des postes techniques dans le domaine sportif pas de problème encore faut il qu'ils aient les compétences requises (quand on voit Trésor...) Mais un joueur va pas devenir DAF ou DRH et encore moins Président de la SAS...c'est comme si je devenais chirurgien parce que je me suis fais opérer de l’appendicite et d'un panaris... 

Parfait, rien n'à ajouter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hop, l'article de l'Equipe : 

 

Citation

Bordeaux, la course de fonds
avant-première abonnés
...
Foot L1
Comment le fonds d'investissement américain GACP souhaite racheter Bordeaux
Publié le lundi 26 mars 2018 à 22:00 | Mis à jour le 26/03/2018 à 22:31

Les Américains qui ont entamé des discussions avec M6 pour acquérir les Girondins ont envoyé à différents investisseurs un document pour les convaincre de s'associer à l'opération.
Arnaud Hermant

C'est un document de 32 pages qui circule dans les milieux financiers californiens. Son objet : «The opportunity ownership in Ligue 1's Girondins de Bordeaux » (l'opportunité d'acquérir les Girondins de Bordeaux). En exclusivité, L'Équipe a pu consulter ce dossier de reprise du club bordelais par le fonds d'investissement américain General American Capital Partners LLC (GACP), qui a «envoyé une lettre d'intention» comme il l'écrit. Au fil des pages, la stratégie et le plan de développement des potentiels acheteurs sont détaillés, argumentaires à l'appui pour convaincre du bien-fondé de cette acquisition. Une date de signature pour le rachat est même mentionnée ainsi que les circuits financiers envisagés (lire plus loin). GACP se dévoile en présentant l'équipe à la tête de l'opération, tout comme les conseillers dont il s'est entouré pour se donner toutes les chances de réaliser cette opération (lire plus loin).

À aucun moment n'apparaît Philip Anschutz, le propriétaire des Los Angeles Lakers, dont le nom a pourtant été évoqué par certaines sources. Chez M6, propriétaire des Girondins, on confirme qu'il n'est pas partie prenante de l'opération jusqu'à présent. Cette offre de rachat donne le sentiment de ne rien éluder : elle ne cache pas que GACP ne dispose pas de l'argent nécessaire - il n'aurait qu'entre 5 et 10 M€ en propre - et cherche des associés financiers aux États-Unis, notamment. Retour sur les principaux éléments de ce drôle de dossier.

72 M€ le prix d'achat plus 80 M€ d'investissement

Ce chiffre élevé est écrit noir sur blanc dans la page qui résume l'investissement, jugé peu cher, comparé à ceux récemment effectués en France (Lyon, Lille ou M******** [1]) ou à l'étranger (AC Milan et Inter Milan [2]). Le tarif d'aujourd'hui apparaît nettement supérieur à celui de mars 2017. À l'époque, date des premières discussions entre les deux parties, l'achat des Girondins était estimé à une valeur légèrement supérieure à 50 M€.

Entre-temps, GACP a gelé les négociations et aurait tenté d'acquérir Getafe, en Espagne, où l'un de ses dirigeants, Tony Munoz, a oeuvré entre 2006 et 2018 en qualité de directeur sportif. Mais l'opération n'a pu aboutir. Il semble que les investisseurs américains n'ont pas pu réunir les fonds demandés. Ils ont donc repris contact avec M6. Dans leur plan d'acquisition, ils prévoient d'injecter ensuite 80 M€ pour améliorer l'équipe après la signature du deal. Il est précisé que «l'acheteur a toute latitude quant à la façon dont l'investissement supplémentaire sera utilisé pour la poursuite des objectifs d'exploitation de l'équipe». GACP s'engage à rester au moins quatre ans au club.

En plus des 72 M€ du montant d'acquisition, le fonds d'investissement offre 24 M€ de garantie à M6 sur la vente de Malcom. Cela peut être plus si la cession du Brésilien (21 ans), dont la valeur tournerait autour des 40 M€, intervient pendant le prochain mercato estival. Les deux parties se partageraient alors le prix du transfert selon une répartition à 60 %-40 %.

3Candidat au rachat de Bordeaux, GACP estime pouvoir multiplier par trois les recettes du club (sponsoring, merchandising...) grâce «au e-commerce, à une meilleure grille de prix de la billetterie, une ouverture de Bordeaux à l'international et, bien sûr, la vente de joueurs».


«Bordeaux est largement reconnu comme une marque de classe mondiale»

«GACP croit que l'acquisition de Bordeaux est particulièrement attractive», est-il écrit sur l'une des premières pages avant d'en énumérer les raisons : les Girondins sont présentés comme l'un des clubs européens les plus performants avec six titres de champion de France, une académie mondialement connue (le centre de formation des Girondins serait le 10e européen selon GACP [3]) et un risque de relégation limité. Pour le fonds d'investissment américain, «Bordeaux est largement reconnu comme une marque de classe mondiale». Pour sa part, la Ligue 1 est considérée comme un des Championnats connaissant le plus fort développement au monde. GACP anticipe même sur un prochain cycle de droits télé d'un montant de 1,2 milliard d'euros par saison. À la LFP et parmi les clubs, on signerait tout de suite pour un tel montant, qui semble, aujourd'hui, quelque peu surévalué. Enfin, l'acquéreur précise qu'il y a la possibilité d'acheter le Matmut Stadium à la Ville de Bordeaux.

Des perspectives annoncées alléchantes

GACP avance qu'il sera facile d'améliorer les recettes (sponsoring, merchandising...) en les multipliant par trois grâce «au e-commerce, à une meilleure grille de prix de la billetterie, une ouverture de Bordeaux à l'international et, bien sûr, la vente de joueurs». En même temps, il est indiqué que des économies peuvent être aisément réalisées en réduisant les effectifs de l'équipe professionnelle, mais aussi le nombre de salariés. La suppression de la télévision et de la radio du club est évoquée.

À partir de 2020, les acheteurs prévoient un budget autour de 100 M€, contre 65 M€ pour l'exercice en cours, et des bénéfices entre 15 et 20 M€ par saison. GACP, étant un fonds d'investissement, il se doit d'offrir de la rentabilité à ceux qui l'accompagneraient dans l'aventure girondine.

(1) Le fonds d'investissement chinois IDG a versé 100 M€ pour acquérir 20 % de l'OL Groupe. Il a payé une partie en décembre 2016 et le reste en février 2017 ; Gérard Lopez a racheté 95 % des actions de LOSC SA pour 80 M€ en janvier 2017 ; Frank McCourt a dépensé 45M€ pour devenir propriétaire de l'O* en octobre 2016.

(2) L'AC Milan a été vendu 740 M€ à un groupe d'investisseurs chinois en avril 2017 ; 68,5 % des parts de l'Inter Milan ont été rachetées par le géant de l'électroménager chinois Suning pour 270 M€ en juin 2016.

(3) Dans le classement 2017 des clubs formateurs européens du Centre international d'études du sport, Bordeaux se classe 16e. En France, la Direction technique nationale a classé le centre de formation girondin en septième position pour la saison 2016/2017.


Qui est derrière GACP ?
Le fonds d'investissement réunit quelques personnalités du sport autour d'un dirigeant d'entreprise.

Dans le document diffusé par General American Capital Partners (GACP) auprès des investisseurs, six dirigeants sont présentés, photo à l'appui, avec un petit texte résumant leur fonction et leur parcours. Président-directeur général de GACP, Joseph DaGrosa Jr. est dirigeant de diverses sociétés comme Brazil Tower Company, une société de télécommunication brésilienne, ou les cliniques American Stem Cell Centers of Excellence. Il a dirigé le fonds 1848 Capital Partners LLC.

Dans le staff de GACP, il est entouré de différentes personnalités du football comme Hugo Varela, agent et organisateur de matches, ou Toni Muñoz, ancien international de l'Atlético de Madrid avec lequel il a remporté la Liga en 1996, reconverti par la suite en directeur sportif. On retrouve aussi Greg Baty, un ex-footballeur américain passé par les Miami Dolphins et les New England Patriots.

Ces investisseurs ont établi un calendrier précis pour réaliser l'acquisition des Girondins. Ils demandent à leurs futurs partenaires de s'engager au plus tard le 24 avril afin d'obtenir les fonds pour l'opération la semaine du 1er mai. Et ils espèrent signer l'achat des Girondins avec M 6 aux alentours du 6 juin.

Un montage financier qui intrigue
Pour financer l'achat éventuel des Girondins, GACP veut faire transiter ses propres fonds - 5 à 10 M€ - et ceux des autres investisseurs américains par le Delaware, considéré comme un paradis fiscal. Les autres sommes passeraient par les îles Caïmans ou le Luxembourg, où la fiscalité est également avantageuse. Ce conglomérat contrôlerait le club via deux sociétés, en laissant 0,01 % du capital à l'Association Girondins de Bordeaux.

GACP explique qu'une partie de l'investissement pourrait «prendre la forme d'une dette d'un montant ne dépassant pas 50 M€». En outre, le fonds mettra en place une facilité de crédit (emprunt bancaire ?) pouvant atteindre 100 millions d'euros afin de fournir un fonds de roulement supplémentaire pour remplir ses obligations en vertu de la convention d'achat.

Des spécialistes en renfort
Candidat au rachat de Bordeaux, GACP s'appuie sur des conseillers issus du monde du football.
Pour atteindre son objectif, racheter un club de football en Europe - et en l'occurrence actuellement Bordeaux -, GACP s'est entouré de spécialistes du monde du football. Six d'entre eux figurent dans le document qui présente le projet bordelais aux investisseurs potentiels. Quelques lignes résument le parcours de chacun d'entre eux avec leurs photos. Dans le lot il y a un Français : Thierry Braillard, ancien secrétaire d'État aux Sports de François Hollande. Sauf que l'avocat lyonnais ne travaille pas pour GACP et fait encore moins partie de la direction du fonds d'investissement américain. Il conseille plutôt M6. Sa présence sur le document est soit une erreur, soit les investisseurs américains se sont dit que la présence d'un ancien ministre de la République française crédibiliserait leur projet...

Exit Thierry Braillard, GACP s'appuie donc sur cinq conseillers. Quatre sont issus du monde du football et le dernier, David Hinchliffe, travaille pour le cabinet d'avocats d'affaires anglais Walker Morris et a déjà pris part à des dossiers de cession de clubs de Premier League (L1 anglaise) et Championship (L2). Cet avocat a même été élu meilleur avocat de sport en Europe à deux reprises selon le document. Un autre Anglais, issu du football, conseille également les Américains : Ian Ayre, ancien directeur général de Liverpool jusqu'en mai dernier. A ses côtés, on retrouve deux Espagnols et un Portugais. Ce dernier n'est autre que Jesualdo Ferreira, ancien entraîneur du FC Porto avec lequel il a remporté trois championnats. Les deux autres sont Espagnols et sont passés le FC Valence pour Eduardo Macia Martinez actuellement chef du recrutement de Leicester et le Real Madrid, en tant qu'ex-joueur et directeur sportif pour Miguel Pardeza.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le 2nd message que je lis mettant en doute les infos donc je quote un passage qui a du échapper à votre sagacité :

Citation

C'est un document de 32 pages qui circule dans les milieux financiers californiens. Son objet : «The opportunity ownership in Ligue 1's Girondins de Bordeaux » (l'opportunité d'acquérir les Girondins de Bordeaux). En exclusivité, L'Équipe a pu consulter ce dossier de reprise du club bordelais par le fonds d'investissement américain General American Capital Partners LLC (GACP), qui a «envoyé une lettre d'intention» comme il l'écrit.

Bref c'est de l'info de 1ere main car issue des ricains, pas du téléphone arabe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est surtout de l'info qui annonce un très mauvais tournant pour nous!

quand tu vois les ressorts pour trippler les benef, la seule chose que je comprends c'est qu'ils vont se planter et foutre les prix des places à 150€. 

Le e commerce, c'est quoi la blague? ils vont decupler les ventes de maillots en mettant des liens sur facebook?

Le stade va etre encore plus desert qu'aujourd'hui.

Et du coup ils vont bouder et se barrer vu qu'ils en auront raf.

 

J'espere vraiment que ca va capoter cette histoire

Share this post


Link to post
Share on other sites

franchement si cet article est vrai cela ressemble à tout sauf à un investisseur sérieux... et cela fait peur car un fonds est levé pour un montant fixe, si le projet ne prend pas de suite c'est la faillite...

ce qui ne colle pas, c'est qu'un fonds ne peut se porter garant pour couvrir les loyers jusqu'en 2045 (3.8 Me par an) et donc ne peut remplacer M6.... donc le deal ne peut se faire sauf  à surpayer, ce qu'il ferait avec 70M€ + 24 m€... avec peut être une option donnée à M6 pour reprendre le club pour 1€ symbolique si défaut de paiement du loyer et activation de la garantie M6.....

en tout cas à date le schéma de reprise ne fait pas rêver et ne correspond pas au repreneur idéal souhaité par NDT...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca colle si tu te rappelles de la petite clause en bas de page, si jamais le club se retrouve dans une situation problematique (descente, actionnaire qui se casse etc), c'est la mairie qui prend sa part en charge.

Merci les contribuables.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, vats a dit :

ca colle si tu te rappelles de la petite clause en bas de page, si jamais le club se retrouve dans une situation problematique (descente, actionnaire qui se casse etc), c'est la mairie qui prend sa part en charge.

Merci les contribuables.

je pensais que c'était M6 qui s'était porté caution... là c'est incroyable que la mairie ne se penche pas sérieusement sur le dossier, j'espérai que le repreneur potentiel devrait reprendre des engagements financiers sur le bon paiement des loyers... cela évite l'arrivée de spéculateurs....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, vats a dit :

ca colle si tu te rappelles de la petite clause en bas de page, si jamais le club se retrouve dans une situation problematique (descente, actionnaire qui se casse etc), c'est la mairie qui prend sa part en charge.

Merci les contribuables.

pas tout a fait

il y a 39 minutes, DENBOER a dit :

je pensais que c'était M6 qui s'était porté caution... là c'est incroyable que la mairie ne se penche pas sérieusement sur le dossier, j'espérai que le repreneur potentiel devrait reprendre des engagements financiers sur le bon paiement des loyers... cela évite l'arrivée de spéculateurs....

Les précisions ci-dessous :

 

Citation

Versement du loyer : la garantie de M6

L’épisode du Mans et de la MMArena a servi de leçon. Ce stade, construit là-aussi sur la base d’un PPP, a vu son club résident s’effondrer sportivement puis subir une liquidation judiciaire seulement deux ans après son entrée dans la nouvelle enceinte. La Ville s’était portée garante et doit donc, depuis, payer plus de 3 millions par an à Vinci.

Même si les Girondins sont bien plus ancrés dans l’élite du foot français que ne l’était Le Mans, la mairie (qui a conclu le PPP avant le transfert de l’équipement à la Métropole au 1er janvier 2017) a assuré ses arrières. Elle a obtenu de M6, propriétaire du club, une "lettre d’intention constitutive d’une sûreté personnelle". En français ? La chaîne paiera la même somme même si les Girondins sont relégués.

À une nuance près, toutefois : cette lettre, si elle "prémunit la Ville contre une remise en cause du montant du loyer, en cas par exemple de relégation sportive", "n’oblige pas le signataire (M6 donc, NDLR) à se substituer au club en cas de cessation d’activités". L’exemple du Mans, donc… Même si l’on imagine mal l’équipe bordelaise disparaître, le risque zéro n’existe pas.

Source : Stade Matmut Atlantique : le satisfecit de la Cour des comptes

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour la précision, une lettre d'intention est un acte qui peut être assez engageant (suivant le texte retenu) après je me demande si elle vaut quelque chose si la structure est cédée...car à ma connaissance c'est pour cautionner généralement ses filiales... en cas de cession ils vont sûrement négocier au préalable avec la mairie pour que la garantie saute... berf pas réjouissant si il n'y a pas un milliardaire à côté car sceptique sur le fait qu'on puisse faire de l'argent dans le foot en France... si Monaco réussit bien c'est qu'il a un avantage fiscal important et une stratégie de recrutement très bien huilée...

Share this post


Link to post
Share on other sites

entre les lignes on comprend que les types misent sur la renégo des droit télé.

et puis ça file envie quand même des mecs motivés qui pensent d'emblée plier la tv, la radio, virer des salariés et réduire l'effectif.

la gueule de ce projet, un des trucs les plus flippant que j'ai pu lire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×